Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

LE GHT Cœur Grand Est continue le déploiement de son DPI territorial

DSIH, Damien Dubois, MARDI 15 DéCEMBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Malgré le contexte sanitaire, le déploiement du DPI Hopital Manager de Softway Medical se poursuit dans le GHT Cœur Grand Est. La solution sera disponible dans les neuf établissements du GHT d’ici à cinq ans.

GHT-Coeur-Grand-EstLe GHT Cœur Grand Est regroupe neuf centres hospitaliers (le CH de Verdun Saint-Mihiel – établissement support, le CH de Bar-Le-Duc, le CHS de Fains-Véel, le CH de Joinville, le CH de la Haute-Marne, le CH de Montier-en-Der, le CH de Saint-Dizier, le CH de Vitry-Le-François et le CH de Wassy), soit près de 5 800 agents (équivalents temps plein) pour un budget de 452 millions d’euros.

Le chantier majeur du projet du système d’information du GHT validé par toutes les instances des établissements repose sur la mise en œuvre d’un dossier patient informatisé (DPI) du territoire. Son instauration s’accompagne d’une volonté d’ouverture sur la ville et le patient, qui se traduit par le déploiement d’une plateforme d’échanges et de partage.

Un calendrier perturbé par la crise

Le projet a commencé en 2018, selon le schéma directeur du GHT. « Le territoire était composé de DPI hétérogènes et, dans le cadre du GHT, le projet consistait à déployer un DPI communicant le plus intégratif possible pour éviter les ruptures d’information », précise Joël Louisy, DSI du GHT. Le mode hébergé a été privilégié afin de se dédouaner de la problématique et de pouvoir se concentrer sur la gestion de projet. « Le choix s’est porté sur Hopital Manager* de Softway Medical pour sa capacité à remplir le spectre fonctionnel correspondant à nos attentes », ajoute Joël Louisy.

Si le calendrier a été perturbé par la crise, le déploiement a malgré tout été mené à bien en 2020 au CH de Verdun dans quatre services et se poursuit dans un cinquième. D’après Jérôme Goeminne, directeur général du GHT, il s’agit du « premier déploiement sur l’ensemble des établissements d’un territoire avec une passerelle avec la ville et les établissements sociaux et médico-sociaux ».

Priorité aux établissements MCO

Le déploiement au CH de Verdun doit se terminer au 1er semestre 2021. Suivront les CH de Bar-Le-Duc d’ici à 2022, puis les CH de Saint-Dizier et de Vitry-Le-François avant de s’étendre au centre hospitalier spécialisé. Il devrait concerner les établissements MCO d’ici à deux ans et demi et l’ensemble du GHT d’ici à cinq ans, pour un investissement total de 13 millions d’euros dont 10 financés par l’ARS, soit 5 % des investissements destinés au GHT.

Une politique de formation adaptée est prévue pour accompagner le déploiement du DPI. L’amélioration de l’information des patients est au cœur des ambitions du dispositif en intégrant un dossier et un portail réservés aux usagers de même que l’accessibilité aux professionnels extérieurs pour favoriser les liens entre établissements et avec la médecine de ville.

dpi, hopital, medical, softway, softway medical, mco, patient