Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Une société commune entre Sanofi, Capgemini, Generali et Orange

DSIH, Damien Dubois, MARDI 09 FéVRIER 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 25 janvier, Sanofi, Capgemini, Generali et Orange ont annoncé la création d’une société commune en France pour accélérer le développement de solutions de santé au bénéfice des patients via une plateforme numérique et un espace lié à PariSanté Campus.

Le projet des quatre sociétés, dont l’investissement initial s’élève à 24 millions d’euros, consiste à rassembler « les meilleures expertises scientifiques et technologiques françaises et européennes », qui disposeront d’une plateforme numérique et d’un lieu physique à Paris, articulé avec « PariSanté Campus », une initiative annoncée par le président de la République. L’objectif est de contribuer à renforcer le positionnement international de la France en santé digitale. La plateforme devrait être opérationnelle en juin 2021, et le lieu en décembre, sous réserve de l’obtention des autorisations requises.

L’innovation digitale et la data sont devenues essentielles en santé. La France et plus largement l’Europe possèdent les atouts nécessaires pour que les grandes entreprises capitalisent sur l’innovation et l’agilité des jeunes pousses, afin de codévelopper des solutions digitales qui apportent de la valeur aux patients et à l’écosystème de santé. Le développement des solutions se concentrera sur des thèmes ciblés pour une ou deux années et pourra s’articuler autour d’une technologie, d’une pathologie, d’une population de patients ou être en lien avec un sujet de santé publique. Ce nouvel écosystème réunira les quatre sociétés fondatrices et aura pour ambition de fédérer de grands groupes partenaires et des start-up à l’échelle européenne, autour d’une démarche d’Open innovation propice à l’éclosion de nouveaux modèles disruptifs.

Les trois piliers du rapprochement

Le premier enjeu de ce rapprochement est la mise en commun par les fondateurs de leurs technologies, de leurs expertises et de leurs données avec les start-up sélectionnées, dans le respect tant des régulations que d’un cadre éthique et responsable, pour soutenir la mise en œuvre de solutions numériques qui amélioreront la qualité, la sécurité, l’accessibilité et la productivité des soins de santé.

Les quatre fondateurs mettent également en avant la pluridisciplinarité incarnée par les sociétés fondatrices, les sociétés partenaires et une centaine de start-up françaises et européennes, acteurs de la santé, de la technologie et de l’assurance, mais également des hôpitaux publics et privés, des associations de patients, des régulateurs ainsi que des écoles et des universités.

Enfin, le troisième pilier repose sur le développement de solutions concrètes pour construire la santé de demain, de l’idée jusqu’à sa mise à disposition aux patients et/ou professionnels de santé. Selon le communiqué du 25 janvier, « la force de cette alliance est que l’ensemble de cet écosystème se concentrera en même temps sur quelques thématiques ciblées, ce qui limitera la dispersion des énergies et renforcera les chances de réussite et de création de valeur pour les patients et l’ensemble du secteur ».

Une plateforme digitale et un lieu dédié

La plateforme digitale est d’abord destinée à stimuler l’innovation dans l’écosystème numérique de la santé en fédérant experts, institutions, écoles, universités et hôpitaux « autour des enjeux des usages des données et des outils numériques dans le domaine de la santé ». La plateforme est également vouée à faciliter les interactions entre les différents acteurs (hackathons, compétitions, partage de données et d’expertises).

L’espace physique, situé à Paris, comprendra un Fab Lab (laboratoire créatif), un Data Lab et un Living Lab. Il sera accessible aux patients et aux professionnels pour développer, tester, ajuster et évaluer des solutions. Un laboratoire éthique et économique complète le dispositif. Cet espace est complémentaire du PariSanté Campus, dont l’objectif est de structurer et de fédérer une filière en santé numérique de rayonnement mondial, ouverte aux partenariats nationaux et internationaux.

numérique, orange healthcare, lab, data