Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

MAX, votre compagnon e-santé de demain

DSIH, MARDI 09 MARS 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

MAX de BOTdesign, l’intelligence du numérique au service de vos écosystèmes de santé

Entretien avec le Dr Jean-Louis Fraysse, cofondateur de la start-up BOTdesign et membre du Conseil du numérique en santé.


DSIH :
 Quelle est la raison d’être de BOTdesign ?

Jean-Louis Fraysse : BOTdesign est une start-up médicale, née en avril 2017 à Toulouse. 15 collaborateurs construisent les e-parcours Santé de demain. Avec Olivier Thuillart, cofondateur de BOTdesign, nous souhaitons résoudre des problématiques de prise en charge dans un esprit de continuum des soins. Pour nous, recréer le lien est essentiel entre la ville et l’hôpital, mais surtout entre les multiples acteurs de la chaîne de prise en charge des parcours territoriaux. Ces parcours traversent les secteurs du sanitaire et du médico-social, proposant de meilleurs soins pour les patients, les usagers et les résidents des maisons de retraite.

DSIH : Qui est ce MAX ?

J-L F : Tout d’abord, notre équipe est constituée d’experts, d’ingénieurs en cybersécurité et en data ainsi que de professionnels de santé pour mettre en œuvre les dernières innovations technologiques et d’usage. MAX (Medical Assistant Xperience) est un collaborateur tout particulier : c’est un compagnon numérique de santé au cœur de l’intelligence de notre écosystème. MAX sait designer vos workflows de prise en charge transversale en combinant sa MSS, ses formulaires interactifs et ses alertes intelligentes. Avec MAX, vous pouvez créer des solutions sécurisées et chiffrées de bout en bout en donnant un accès aux soins élargi et une expérience utilisateur différenciante grâce à ses chatbots. MAX sait parler couramment le langage de l’interopérabilité en santé. MAX fonctionne en mode SaaS et évolue en environnement HDS. MAX est en cours de certification DM classe IIa (ISO 13485). Dès aujourd’hui, demandez-lui un max à MAX !

DSIH : Que permet MAX ?

J-L F : MAX fait gagner jusqu’à 30 % de temps aux anesthésistes du CHU de Toulouse :

  • Préparation des consultations pour tous les patients (2 500) ;
  • Saisie interactive via chatbot par les patients sur tablette et smartphone, alertes et stratification pour les professionnels de santé ;
  • Téléconsultation qualifiée plutôt qu’en présentiel pour 30 % des patients.

MAX contribue à la recherche sur le Covid long avec l’association TousPartenairesCovid :

  • Chatbot interrogeant les citoyens présentant des symptômes persistants ;
  • Animation incitant les usagers à remplir régulièrement les questionnaires ;
  • Constitution d’une cohorte de 5 000 personnes pour fiabiliser la recherche (2 800 dossiers complets à date).

MAX maintient en France le lien entre les équipes régionales de l’AFM-Téléthon et tous leurs patients :

  • Le numérique au service des patients atteints de myopathie ;
  • Des interactions augmentées via SMS et chatbot ;
  • 2 000 patients soutenus lors de la première phase.

Plus d’informations ici www.botdesign.net 

e santé, numérique