Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Concilier besoins médicaux et défis technologiques

DSIH, MARDI 20 AVRIL 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 13 avril s’est tenue la 6e Journée Start-up innovantes du Snitem, qui a déroulé le parcours et les enjeux du développement des dispositifs médicaux innovants, en insistant notamment sur la nécessaire conciliation entre les besoins médicaux et les innovations technologiques.

Le rapprochement d’un concept innovant et des besoins médicaux ou organisationnels réels du soin est un enjeu non négligeable des start-upers. Au-delà des procédures d’incubation, différentes formules d’accompagnement se développent pour faciliter une telle rencontre, notamment à l’initiative de structures de recherche comme Innov’Pôle Santé au CHU de Toulouse ou Findmed, filière médicale des instituts Carnot.

Innov’Pôle Santé

Au CHU de Toulouse, une plateforme d’accélération d’accès au marché pour les dispositifs médicaux a été développé pour rapprocher une idée, un dispositif émergent et les usages. Les start-up sont invitées à venir présenter leur projet. Un certain nombre de compétences en interne sont mobilisées pour établir comment tester les projets et commencer à manipuler les dispositifs.

« Aujourd’hui, nous passons d’un besoin de soin à un besoin de santé, explique Marc Penaud, directeur général du CHU de Toulouse. La question est désormais de faire en sorte de rester en bonne santé le plus longtemps possible, sans avoir besoin de venir à l’hôpital, sans être dépendant. » Les technologies peuvent faciliter les deux éléments clés de la transformation du système de soins qui résultent d’une telle approche : l’anticipation et l’organisation.

« La plateforme Innov’Pôle Santé a été conçue autour d’une idée simple : d’abord répondre au besoin exprimé et savoir quelle est la question posée par les patients et les professionnels de santé », poursuit-il. Son but est d’accueillir des initiatives portées par des médecins, des ingénieurs, au stade de l’idée ou plus avancées. Les porteurs de projet s’adressent à la plateforme pour affiner le besoin auquel répond leur innovation ou la designer. Le projet est confronté aux professionnels du CHU et à des patients dans une logique de coconstruction.

« Nous intervenons potentiellement à trois étapes : le design initial avec un appui à la preuve de concept, l’accompagnement des études cliniques, notamment pour aller vers le marquage CE et l’ergonomieNous essayons d’intervenir le plus en amont possible », témoigne-t-il. Des chargés d’études reçoivent les demandes qui sont ensuite examinées par une commission scientifique présidée par le Pr Bernard Fraysse et le Dr Antoine Piau, spécialistes du DM.

La plateforme participe ainsi à l’accélération de l’accès au marché via des contrats-cadres, de consortium, d’expertise ou de cession de droits. La coconstruction peut aboutir à un partage de brevet. « C’est surtout un avantage en termes d’achat et d’acquisition de matériel innovant, dans le cadre des conditions particulières du Code des marchés publics. Les professionnels et les patients du CHU bénéficient de ces innovations », souligne Marc Penaud130 demandes ont été déposées en 18 mois dont les deux tiers proviennent d’Occitanie et le tiers restant de l’étranger.

Findmed, filière médicale des Instituts Carnot

Findmed est le partenaire de la recherche des TPE, PME et ETI de la filière Industrie médicale des domaines du médicament et des technologies de santé pour rendre accessible aux industriels les expertises scientifiques académiques et les plateformes technologiques du réseau des 16 instituts Carnot. Partant du constat que les plus grosses entreprises ont un réseau et un accès aux leaders d’opinion, ces structures d’excellence ont pour mission de rencontrer les PME de l’industrie de la santé française pour déterminer l’utilité de leur dispositif et le chemin restant à parcourir. Le patron de start-up n’a pas toujours pu confronter l’idée en construction et « il est ensuite extrêmement difficile de faire marche arrière quand on s’est autopersuadé et que l’on a réussi à convaincre les premiers investisseurs », explique Damien Salauze, directeur des opérations de Findmed.

La filière a ainsi développé le programme Chic (Choisissez votre indication clinique) pour que se rencontrent très tôt des porteurs de projet ou de jeunes créateurs d’entreprise et des praticiens qui les aideront à déterminer si leur dispositif est adapté à un usage, à une pathologie ou à un type de patients, mais aussi à identifier les dispositifs concurrents et les études en cours sur les technologies utilisées. « Nous prenons le positionnement inverse du monde académique en partant du besoin », observe-t-il.

dispositifs médicaux, snitem, chu, chu de toulouse