Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Pour l’amélioration de la qualité audiovisuelle en télémédecine

DSIH, MARDI 19 FéVRIER 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’équipe Images et Vidéo Communications (IVC) intégrée à l’Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (Unité Mixte de Recherche du CNRS) travaille sur l’analyse et le traitement de l’image, plus précisément sur sa perception, sa communication et sa représentation. Un de ses projets a été retenu par l’Agence Spatiale Européenne pour développer, d’ici 2014, un logiciel permettant d’améliorer la qualité audiovisuelle dans les équipements de télémédecine. 

Baptisé « Quality of Experience (QoE) Tool for Telemedicine », ce programme a pour objectif de développer une solution logicielle de mesure de la QoE et de surveillance en temps réel pour la télémédecine. La vocation de l’outil est d’offrir aux praticiens toute la fiabilité et la précision qu’ils sont en droit d’attendre en matière d’applications de télémédecine et des techniques associées. La difficulté d’une telle entreprise est qu’elle nécessite des compétences dans plusieurs domaines distincts, qui est accrue s’agissant de la télémédecine puisque les contraintes doivent être adaptées à la façon dont les praticiens utilisent les flux son et image. Des tests subjectifs d’évaluation de la qualité de la solution logicielle seront effectués avec des experts médicaux afin de valider les étapes pour arriver à un outil performant et parfaitement fiable. Ce projet est monté en partenariat avec le laboratoire LISA d’Angers, ingénierie en systèmes automatisés, et AccepTV, spécialiste en images et réseaux. 

télémédecine, logiciel, logiciel, cnrs, pra