Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Une fondation dédiée à la télémédecine

DSIH, MARDI 14 MAI 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Un nombre croissant d’établissements de santé de petite taille souhaiteraient se lancer dans la télémédecine afin d’assurer la continuité des soins pour leur bassin de population. La Fondation Française de Télémédecine (FFTLM) pourra bientôt leur proposer une aide financière dans la réalisation de leurs projets.

Télémédecine

 

La FFTLM verra le jour en juillet 2013 en région Aquitaine, à l’initiative de Mickaël Chaleuil, qui en sera le président. Cette nouvelle structure, qui recevra le soutien de la Fondation de France, et sera susceptible de collaborer avec d’autres instances dédiées à la télémédecine, viendra en aide aux établissements hospitaliers et médico-sociaux désireux de développer des projets dans ce domaine, mais ne pouvant pas les mener à bien, faute de financements.

 

 

Des projets évalués par un collège d’experts

En pratique, des appels d’offre correspondant aux besoins de ces derniers seront lancés, aboutissant à un cahier des charges. Le premier appel à candidatures sera lancé en septembre prochain et un collège d'experts, composé notamment de directeurs de structures, de médecins, d’experts en télémédecine et en TIC, apprécieront la cohérence des premiers projets. La Fondation sollicitera ensuite des donateurs pour financer les initiatives retenues. Elle donnera naissance par la suite à un club de télémédecine qui réalisera des sessions d’information pour les professionnels  du secteur.

 

Un financement de départ à trouver

La FFTLM a besoin, pour démarrer ses activités, d’un apport de 200 000 euros qui n’est pas encore finalisé. L'intérêt que portent quelques professeurs du CHU de Bordeaux à la télémédecine, pour l'avoir expérimentée, devrait permettre à Mickaël Chaleuil de réunir les fonds nécessaires.

 

tic, télémédecine