Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Détecter les mouvements à distance sans vidéo

DSIH, LUNDI 17 JUIN 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La surveillance à distance des mouvements des  personnes en perte d'autonomie ne nécessitera plus, à terme, de matériel vidéo ni de terminaux sophistiqués. C'est ce qu'annoncent les concepteurs de la technologie Wisee, une solution d'identification et de classification des gestes.

 

wisee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une équipe de quatre ingénieurs américains de l'université de Washington a développé Wisee, une technologie de détection des mouvements. Basée sur l’analyse des interférences que le corps humain génère dans les ondes d’un réseau Wi-Fi, elle pourrait devenir une solution de choix pour la détection des chutes et le maintien à domicile des personnes en perte d'autonomie.

 

Surveiller les mouvements sans caméra

Entrepris en début d'année 2013, ce projet n'est pas encore abouti et nécessite quelques améliorations, notamment concernant la sécurisation du dispositif contre les piratages. Néanmoins, les essais réalisés récemment ont montré que Wisee avait réussi à identifier et classifier 94% des 900 gestes effectués par des cobayes. Contrairement à d'autres systèmes de détection de mouvements, cette technologie ne nécessite pas l'installation de caméra ou autre dispositif, mais seulement un routeur classique et un ou plusieurs terminaux émetteurs de signal comme un ordinateur ou un téléphone portable.

 

Des applications de plus en plus précises

Les concepteurs du système, qui peut également commander le fonctionnement d'appareils domestiques, travaillent désormais sur son amélioration, et cherchent notamment à lui donner le pouvoir de détecter des mouvements plus faibles, par exemple ceux de la main ou des doigts. Ils présenteront leurs travaux lors du congrès Mobicom, qui se déroulera à Miami, Floride, du 30 septembre au 4 octobre 2013.

 

Pour en savoir plus : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=VZ7Nz942yAY