Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le cancer du poumon diagnostiqué par Watson

DSIH, LUNDI 17 JUIN 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le super ordinateur Watson propose une nouvelle application médicale qui lui permettra, à terme, non seulement d'assister les médecins spécialistes dans leurs diagnostics, mais d'aider la recherche par une synthèse rapide et ordonnée des avancées cliniques

 

 

watsonAprès avoir participé avec succès, sur une chaîne de TV américaine, au jeu "Jeopardy !", le super ordinateur Watson d'IBM se lance dans la médecine.

 

Une assistance dans l'interprétation des données

Pour cette nouvelle application, il a ingurgité 600 000 planches et 2 millions de pages de texte contenus dans 42 journaux médicaux et recueils d'essais cliniques dédiés à cette maladie. Des médecins spécialistes ainsi que des experts technologiques du New-York City's Memorial Sloan-Kettering Center et de l'assureur santé WellPoint lui ont ensuite appris comment analyser et interpréter les données cliniques.

 

Une mise à jour analysée et répertoriée des nouvelles données cliniques

Watson est en train de se spécialiser dans le cancer du poumon. Le Maine Center for Cancer Medicine et le New-York Westmed Medical Group ont été choisis afin que les médecins spécialistes de ces 2 structures lui apprennent comment interpréter les informations pouvant diagnostiquer un cancer du poumon. L'application utilisée par Watson lui permet également de mettre à jour ces informations en compilant les dossiers de nouveaux patients ainsi que les données émanant des enregistrements de l'assurance santé. C'est là qu'il représente une réelle plus-value. Le volume de nouvelles données en oncologie a explosé ces dernières années, et les praticiens on du mal à en faire une synthèse satisfaisante. Watson viendra ainsi en support afin de faire avancer la recherche et les modes de traitements en cancérologie.

cancer, médecins, cliniques