Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Trois START-UPS rejoignent le Collectif Santé Numérique (CSN)

DSIH, LUNDI 23 SEPTEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Créé en 2011 à l’initiative de l’agence Aromates relations publiques et d’acteurs du numérique en santé (patients, industriels, opérateurs académiques, start-ups etc.) le CSN a pour principale mission de promouvoir et contribuer à la création d’un cadre favorable à l’innovation numérique en santé en France. Les trois start-ups BePATIENT, DRUGEE et OBSERVIA qui développent une approche et un modèle économique innovants dans le domaine du numérique en santé, rejoignent aujourd’hui le CSN.

 

 

Collectif Sante Numerique

 

 

 

 

 

Les membres du CSN contribuent à élaborer des propositions afin d’accélérer le déploiement des technologies numériques au service de la santé et de l’observance. En rejoignant le CSN, les trois nouvelles start-ups entendent contribuer à ce que la France réussisse la transformation numérique de son système de santé dans un cadre juridique et réglementaire approprié.

 

Relever le défi des maladies chroniques, c’est ce que vise la plateforme e-santé BePATIENT. En effet, les maladies chroniques représentent un problème de santé publique de première importance en raison de l’accroissement du nombre de patients touchés et du vieillissement de la population. L’objectif final est d’optimiser le parcours du patient, d’éviter les complications aigues et chroniques, d’améliorer sa qualité de vie. Frédéric Durand-Salmon, président de BePATIENT explique : "Nous mettons à disposition du patient et de ses proches, sur une plateforme intégrée, différents outils permettant de renforcer son observance et son implication dans la gestion de sa maladie.  Notre approche est globale, centrée sur le patient et partagée avec les professionnels de santé et les chercheurs."  

A travers son nouveau business model, DRUGEE développe, commercialise et exploite les services en ligne et mobiles dans le domaine des vigilances sanitaires. Hubert Méchin, président de DRUGEE explique : « Afin d’améliorer la communication entre patients, professionnels de santé et laboratoires, DRUGEE simplifie le processus de déclaration d'effets secondaires liés à la consommation de médicaments grâce à un outil en ligne. Le numérique ouvre la voie à une nouvelle approche, plus collaborative, autour du patient ».     

 

OBSERVIA développe des programmes e-santé d’observance déployés via des réseaux de professionnels de santé. Kevin Dolgin, président d’OBSERVIA, précise : « Nos programmes s’adressent aux patients ayant des difficultés à suivre leur traitement au quotidien. OBSERVIA prend le relais de l’équipe médicale entre deux consultations. A l’initiative du professionnel de santé, les patients reçoivent sur leur téléphone portable des informations sur leur maladie, des conseils hygiéno-diététiques, des rappels de prises de traitement et de rendez-vous médicaux. Afin de garantir la qualité et la pertinence des informations, OBSERVIA conçoit ses programmes en collaboration avec les associations de patients et les sociétés savantes de chaque pathologie ».   Jacques Marceau, président d’Aromates, co-fondateur du CSN et organisateur des Assises des Technologies Numériques en Santé précise : « le numérique, qui apparaît aujourd’hui comme un moyen à la fois d’optimiser les processus et de contribuer au diagnostic et à la dispensation de soins, pourrait bien déboucher sur une métamorphose, non seulement du système de santé tel que nous le connaissons aujourd’hui, mais encore de la médecine. Je suis certain que les travaux conjoints avec les membres du CSN et désormais avec BePATIENT, DRUGEE et OBSERVIA ne manqueront pas de faire avancer voire modifier la pratique médicale telle qu’elle s’est progressivement imposée en France au cours de ces soixante dernières années ».   Dans le cadre de ses travaux, le CSN organisera en janvier 2014 et pour la 5ème édition, les Assises « Technologies Numériques en Santé » -TSN- qui auront pour thème : « Numérique en Santé, quelle place pour l’humain ? ». A l’occasion de ces Assises, les membres du CSN présenteront leurs réflexions et avancées collégiales à tous les acteurs concernés par le secteur. 

 

À propos d’Aromates Depuis sa création en 1987, Aromates s’est imposée comme un véritable laboratoire de réflexion et d’idées, non seulement au service de ses clients mais également auprès de la sphère publique. C’est ainsi que l’agence est à l’initiative de nombreux colloques institutionnels, souvent devenus incontournables, sur les différents secteurs d’activité sur lesquels elle opère comme la santé, le numérique ou l’énergie. Ces rencontres sont l’occasion privilégiée, et parfois unique, de débats entre politiques, experts, universitaires, scientifiques, et acteurs économiques. Elles sont également devenues, et dans de nombreux cas, une étape importante de certains travaux parlementaires. Entourée des meilleurs experts, Aromates propose à ses clients des solutions de relations publiques élaborées avec une vision éprouvée.

 

A propos du Collectif Santé Numérique (CSN) Le CSN est l’espace privilégié d’échanges, de concertation, de réflexion et de travail, réunissant toutes les parties prenantes désireuses d’accélérer le développement du numérique en santé en France. La mission du CSN  est de promouvoir des systèmes d’informations de santé sécurisés, homologués par des autorités compétentes en la matière, répondant aux besoins de professionnels de santé, déployés par des maîtrises d’ouvrages spécialisées et pluridisciplinaires. Pour en apprendre davantage sur le CSN : http://collectifsantenumerique.org/
  

Pour plus d’informations sur les nouveaux membres :  
BePATIENT : www.bepatient.fr
DRUGEE: www.drugee.com
OBSERVIA : www.observia.fr

 

Contact Presse:

 

Nathalie Cattoire-Desmassias

Aromates Relations Publiques

http://aromates.fr

Twitter: @fil-aromates

 

numérique, patient, e santé