Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

CALYDIAL participe à un Living Lab pour le développement de la télémédecine. (Communiqué)

DSIH, VENDREDI 29 NOVEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

CALYDIAL, établissement de santé lyonnais s’est lancé dans le développement d’un programme de télémédecine sur tous ses domaines d’activité autorisés : dialyse péritonéale(DP), hémodialyse et insuffisance rénale chronique non dialysée. Convaincu que la co-construction joue un rôle majeur dans la création de solutions innovantes, CALYDIAL participe à un Living Lab (LL) pour le développement de la télésurveillance en dialyse péritonéale.

 

 

Agnes CailletteDès 2006, pour optimiser la prise en charge de ses patients traités par dialyse péritonéale, CALYDIAL a mis au point une télésurveillance par « stylo communiquant ». Ce projet consistait en la remontée d’informations journalières cliniques simples (poids, tension…) via un téléphone GSM et un stylo numérique enregistrant l’écriture.

En 2011, CALYDIAL a souhaité travailler à la création d’un pilote, avec le soutien d’un partenaire industriel ORANGE®. Celui-ci a permis la réalisation d’une étude la télésurveillance de l’insuffisance rénale chronique pilotée par le CHU de Grenoble dans le cadre d’un appel à projet PREQHOS. L’absence de maturité du marché dans le champ de la télésurveillance de la maladie chronique a conduit cet industriel à prendre du recul. L’absence de solution technologique pérenne, a conduit CALYDIAL à réfléchir à de nouvelles modalités de construction d’un outil de télésuivi. Avec le soutien de Astrh@, association de télémédecine en Rhône Alpes, Calydial est entré en relation avec le Cluster I-Care Rhône Alpes qui a proposé de conduire le développement de la solution dans un mode de partenariat innovant du type laboratoire Living Lab.


Une rencontre en mode « living lab »
L’intérêt pour le cluster I-Care de s’intéresser aux Living Lab est d’en faire des instruments opérationnels pour entretenir un espace de conception entre les besoins/les attentes utilisateurs (professionnels et patients), les offres et les usages. Le Cluster I-Care a permis la mise en relation de deux industriels, TMM et SOLWARE, avec CALYDIAL. L’association était elle-même en lien avec le CISSRA ainsi que des établissements de santé partenaires lyonnais, stéphanois et grenoblois, pour le développement d’un programme de télésurveillance de la maladie rénale chronique. L’ARS a choisi de soutenir ce projet dans le cadre d’un appel à projet FMESPP (Fonds pour la Modernisation des Établissements de Santé Publics et Privés

 

La co-construction s’est faite rapidement, avec le développement d’une interface patient orientée vers l’Usage. La saisie est simplifiée et adaptable, avec possibilité d’intégrer de la chronologie, bien au-delà de la journée de suivi (semaine, mois) telle que peut le permettre un agenda électronique. Au-delà du soin spécifique de DP, peuvent être ajoutées l’évaluation de la douleur, les commandes pharmaceutiques, ou toute autre activité qui pourrait être intégrée dans le parcours patient. Les usages pour les professionnels sont également paramétrables


Un modèle économique réaliste et organisationnel
Avec l’explosion des maladies chroniques et la situation de crise économique, l’équilibre entre les usages et les coûts a été au cœur même de la conception du projet. La possible utilisation des terminaux et connexion du patient est un élément contributif de l’économie du système. L’application hors coût de connexion et terminaux est proposée à un prix de 3,25 euros par semaine, bien inférieur au nouvel acte de surveillance médicale en DP de 56€ Euros*. Le modèle organisationnel ainsi pensé est un modèle au-delà de la simple télésurveillance de la maladie chronique, avec enregistrement, transmission, analyse des données et génération d’alertes. C’est un modèle de télésuivi basé sur les usages et trouvant son équilibre dans une relation triptyque : usage patient / usage professionnel de santé / coût.

 

Le modèle est applicable aux polypathologies chroniques, permettant une assistance au parcours de soins pluridisciplinaire, intégrant télémédecine et évaluation des programmes d’éducation thérapeutique. La gestion des informations au domicile du patient est désormais possible, ainsi que la connexion avec les logiciels établissements santé et le DMP en Région Rhône-Alpes via la plateforme SISRA. L’évaluation des programmes thérapeutiques dont la mise en place et l’évaluation restent encore largement insuffisantes, sera facilitée par ces outils. Il est ainsi permis d’envisager un outil universel de gestion de la maladie chronique polypathologique au domicile.


*« Forfait hebdomadaire de prise en charge d’un patient insuffisant rénal en dialyse péritonéale » incluant: « …la télésurveillance des constantes du patient et des paramètres de la dialyse… ». En région Rhône Alpes, l’usage sera facilité, dans le cadre de la convention conduite au sein du LL, par le soutien de l’ARS, avec gratuité de l’outil pour les trois premières années

 

Bibliographie

- Lasbordes Pierre, La télésanté : un nouvel atout au service de notre bien-être - Un plan quinquennal éco-responsable pour le déploiement de la télésanté en France, Ministère de la santé et des sports, Novembre 2009.

- Gordon Elisa J. Fink Jeffrey C, Fischer Michael J., Telenephrology: a novel approach to improve coordinated and collaborative care for chronic kidney disease, Nephro Dial Transplant (2013) 28: 972–981.

- Grangier J-P, et al. Impact organisationnel de la mise en place d’un télésuivi de maladie rénale chronique observé par les professionnels de santé participant à l’étude d’évaluation de l’efficacité d’un tel télésuivi au domicile du patient, EurRes Tel (2012).

- Early referral strategies for management of people with markers of renal disease : a systematic review of the evidence of clinical effectiveness, cost-effectiveness economic analysis – Health Technology Assessment 2010 ; Vol 14 : No 21.

- Guy Paré, PlacidePoba-Nzaou, Claude Sicotte, Home Telemonitoring for Chronic Disease Management: An Economic Assessment, ISSN 1713-1383, No 12-01 – Août 2012.

- Rapport d’évaluation médico-économique ; Efficience de la télémédecine : état des lieux de la littérature internationale et cadre d’évaluation – Haute Autorité de Santé – Juillet 2013.

- Evaluation et amélioration des pratiques ; Grille de pilotage et de sécurité d’un projet de télémédecine – Haute Autorité de Santé – Juin 2013.

 

Agnès Caillette-Beaudoin, médecin directeur CALYDIAL
Jean-Pierre-Grangier, Cadre Infirmier – CALYDIAL
Gérald Huguet, Informaticien CALYDIAL
Gérald Comtet - Cluster I-Care Lyon

lab, dialyse, télémédecine, télésurveillance, dp, patient, haute autorité de santé, télésanté, établissements de santé