Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Faire rimer révolution démographique avec révolution numérique

DSIH, MARDI 18 FéVRIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Lundi 17 février, Alain Rousset, président de la région Aquitaine et Solange Ménival, vice-présidente en charge de la santé, réunissaient plus de 300 représentants régionaux, industriels, professionnels de santé et institutionnels, pour lancer la filière Silver Economie régionale, en présence de Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie.

 

 

La Région Aquitaine rejoint ainsi, à l’image des Midi-Pyrénées la semaine dernière, le groupe des 6 régions retenues par le gouvernement comme territoire pilote. Avec des prévisions démographiques qui fixent à 30% la part de sa population de plus de 60 ans en 2030, l’Aquitaine se veut « préfiguratrice de nouvelles ambitions et de nouveaux usages en matière d’innovations au service des personnes âgées » confirmait Solange Ménival en ouverture. Aujourd’hui, 200 entreprises sont d’ores et déjà identifiées sur le territoire comme appartenant à cette activité au large spectre. L’enjeu est désormais de les regrouper, de les faire interagir et de faire émerger des partenariats financiers. Pôles de recherche, clusters, pôles de compétitivité, … la région n’est pas en reste puisque son cluster TIC Santé, créé en 2011, comprend déjà des leaders nationaux et internationaux représentant près de 50% des effectifs et du chiffre d’affaires de la filière française. Un lancement qui converge avec celui prévu

 

le 25 février prochain de la création d’un fonds de capital risque de plusieurs dizaines de millions d’euros dédié à la Silver Economie, et géré par Innovation Capital, une filiale de la CDC. La filière se construit donc sur le terrain, alors qu’en parallèle se prépare la future loi d’adaptation de la société au vieillissement, ou Loi Autonomie, qui devrait être présentée aux deux chambres d’ici l’été. Mais attention, prévient Michèle Delaunay, « il n’est pas question de considérer les personnes âgées comme un marché. Nous créons une économie à leur service.» Un concept bien compris par les partenaires du projet Onela qui ont profité de cet événement pour lancer le « 1er écosystème communautaire physique et digital dédié au bien-vivre ». Ce service, destiné à favoriser le soutien à domicile des personnes isolées, est proposé en partenariat avec La Poste… et avec la participation des facteurs dans un tout nouveau rôle !

 

Crédit photo : Guillaume Bonnaud - Région Aquitaine.  

D.G

numérique