Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Pharmatic approfondit le développement de ses interfaces

DSIH, LUNDI 24 FéVRIER 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La société Pharmatic s’est engagée dans un travail de fond et d’optimisation de ses interfaces avec les éditeurs de GEF. Son partenariat avec le MiPih pour l’intégration des données marché permettra aux établissements de santé de disposer d’une procédure simple et robuste.

 

Une histoire commune avec de multiples partenaires techniques

Pharmatic, dans le secteur hospitalier depuis 1993, a historiquement toujours privilégié ses partenaires techniques pour offrir la meilleure interopérabilité possible entre les applicatifs métiers de ses clients. De ce fait, ont été lancés de véritables partenariats avec les grands éditeurs d'outils de Gestion Economique et Financière, ainsi que, plus récemment, avec les acteurs majeurs des plateformes de dématérialisation. Les outils actuels, eEpicure, Epicure+ et EpicureWeb proposent une interface avec les GEF suivantes : Cpage, Evoluance, DIS, Hexagone, e-magh2 (cf. focus plus bas), Mediane, Pharma, Sante 400.

 

Le périmètre fonctionnel et le besoin à couvrir

Epicure+ et EpicureWeb gèrent, dans leur base les données marché, la consultation, l’allotissement, les fournisseurs, ainsi que les offres de prix et attributions. Ces données, dans leur cycle de vie, doivent être saisies dans les GEF pour traiter la commande et la facturation. La récupération automatique de ces données de résultat dans la GEF a immédiatement été jugée comme un plus indéniable pour l’utilisateur final. Les interfaces GEF ont alors été réalisées et mises en œuvre, avec 3 niveaux de communication :

* Les données résultat de Marché (de Pharmatic vers les GEF),

* La consommation (des GEF vers Pharmatic),

* Le fournisseur (des GEF vers Pharmatic).

Les systèmes ayant évolué et les problématiques métiers étant de plus en plus fines, la révision de ces interfaces s’est naturellement imposée en 2014.

 

Pharmatic et le MiPih, un partenariat toulousain réussi et bien ancré

 

Focus Interface e-magh2

Pharmatic et le Mipih viennent de valider la nouvelle interface Epicure/e-magh2 grâce au site Pilote d’Aix en Provence et à la participation active d’Olivier Brocque. Depuis 2012, le MiPih a mis à disposition une nouvelle version de son module de gestion des marchés qui permet un interfaçage par le biais de fichiers Excel (import et export). C’est une évolution majeure pour les utilisateurs, qui sont désormais autonomes dans la gestion des échanges de données marché, puisqu’ils n’ont plus besoin d’intervention technique pour paramétrer les flux, ou manipuler des fichiers de données. Il suffit en effet de disposer du tableur Excel et de l’habilitation applicative, nécessaire à l’utilisation de l’option de menu « gestion des imports ».

 

L’utilisateur récupère deux tableaux Excel issus, soit du logiciel EPICURE présent sur site, soit en provenance du groupement d’achat coordonnateur du marché. Ces fichiers (.csv) doivent être déposés dans un répertoire bureautique (sur poste de travail ou ressource partagée). Le 1er tableau contient les en-têtes marché (marché, lot, fournisseur, période) et le 2nd contient les produits à rattacher au marché (libellé, période de prix, prix unitaire marché, quantité négociée …). Il faut d’abord intégrer les en-têtes, puis les produits.

 

Depuis e-magh2, l’utilisateur parcourt les répertoires bureautiques et charge les deux fichiers dans l’application, puis il lance l’intégration des données. Un compte-rendu est automatiquement produit et est consultable en ligne. L’import réalise les mêmes contrôles fonctionnels que la saisie des données par les IHM, ce qui garantit l’intégrité et la cohérence des informations. De plus, le gain de temps engendré par l’intégration automatique des données est non négligeable en période de renouvellement de marché.

 

Le MiPih espère que cette étroite collaboration avec Pharmatic pour la production et l’intégration des données marché sera un vrai plus pour les établissements hospitaliers, qui vont disposer d’une procédure simple et robuste.

 

Rendez-vous sur www.pharmatic.fr pour plus d'informations 

 

B.B

mipih, dématérialisation, pharmatic, établissements de santé