Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le CNOM livre ses recommandations sur la santé connectée

DSIH,DL, MARDI 03 FéVRIER 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Il y a un peu plus de deux ans, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) invitait les médecins à s’approprier les outils du web santé en publiant un livre blanc intitulé « Déontologie sur le web ». Il poursuit aujourd’hui son travail de pédagogie – et d’évangélisation – avec la diffusion d’un nouvel ouvrage consacré à la santé connectée. 

Ce livre blanc est présenté ce 3 février à l’occasion d’une matinale de débats (1) qui doit réunir, entre autres, Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique, Olivier Desbiey, responsable de l’innovation et de la prospective à la CNIL, et  Philippe Lemoine, auteur d’un récent rapport traitant de la transformation numérique de l'économie française (2).

Pourquoi ce livre blanc ? Conscient de la demande de régulation qui s’exprime depuis une bonne année, le CNOM souhaite apporter sa propre vision en la matière. Il en profite pour appeler les médecins à « accompagner le déploiement du monde numérique appliqué à la santé et à en adopter eux-mêmes les aspects utiles et bénéfiques dans leurs pratiques médicales », comme l’écrivent, en préambule, les président et vice-président du Conseil, Patrick Bouet et Jacques Lucas.

Au chapitre des recommandations, l’organisation gardienne de la déontologie prône la définition d’un bon usage de la santé mobile au service de la relation patients – médecins. Il s’agit de reconnaître quels objets et applications connectés de santé sont de nature à renforcer et à soutenir cette relation. Cela d’autant plus que les patients sont demandeurs de conseils de la part de leurs médecins, comme le rappelle le CNOM. L’Ordre se dit favorable à une régulation « adaptée, graduée et européenne » et il donne quelques pistes d’action. Il suggère en effet que la mise sur le marché des outils de la santé mobile devrait faire l’objet, au minimum, d’une déclaration de conformité à un certain nombre de standards.

S’il entend bien contribuer au débat, et s’assurer que sa dimension éthique n’est pas négligée, l’Ordre se garde cependant de chercher à imposer des réponses toutes faites.

(1) http://www.conseil-national.medecin.fr/node/1550
Le rapport sera en ligne sur l’espace : http://www.conseil-national.medecin.fr/e-sante/les-publications-1143 

(2) Lire http://www.dsih.fr/article/1247/open-data-en-sante-le-rapport-lemoine-remet-la-pression.html 

cnom, santé connectée, médecins, national, medecin, numérique, data, santé mobile

pub