Vous êtes dans : Accueil > Tribunes >

TRIBUNES LIBRES

DPI de GHT : habilitations et contrôles, partie III

Cédric Cartau, le mar. 20 février 2018 : Dans une première partie(1), nous avons examiné les deux grandes familles de politique d’habilitation dans les accès à un DPI d’établissement de santé. Nous en avons conclu que la seule méthode viable à terme au sein d’un GHT était celle du contrôle a posteriori. Dans une deuxième partie(2), nous avons décrit les trois conditions pour s’acheminer vers ce mode de gestion : concertation entre les CME, systèmes homogènes de sanctions au sein de tous les établissements du GHT et généralisation de l’analyse des traces d’accès.  Lire la suite ...

Nos sites web dans la lunette des assaillants

Charles Blanc-Rolin, le mar. 20 février 2018 : Diffusion de logiciels malveillants, hébergement de pages de phishing, vols d’informations, porte d’entrée dans le système d’information, minage de cryptomonnaies(1)… Les raisons de s’en prendre à nos sites Web ne manquent pas, ainsi que les conséquences désastreuses qui en découlent : atteinte à l’image de l’établissement, perte de confiance de la part des patients, intrusion dans le système d’information, intégrité, disponibilité et confidentialité des données de santé mises à mal, et dans le pire des cas, risques pour la vie des patients. La sécurité de nos sites web n’est donc pas à prendre à la légère.Lire la suite ...

DPI de GHT : habilitations et contrôles, partie II

Cédric Cartau, le mar. 13 février 2018 : Dans une première partie(1), nous avons examiné les deux grandes familles de politique d’habilitation dans les accès à un DPI d’établissement de santé. Nous en avons conclu que, dès lors que l’établissement affichait une taille conséquente, avec des métiers de santé transversaux multiples et des accès 24/365, la seule méthode viable à terme était celle du contrôle « a posteriori » : tout est accessible au corps médical et au corps soignant, avec pour corollaire des accès systématiquement tracés, les traces minutieusement analysées et les abus nécessairement sanctionnés.    Lire la suite ...

Le secteur de la santé représenté lors de la première édition des Scadays

Charles Blanc-Rolin, le mar. 13 février 2018 : Organisée par le CyberCercle (1), sous l’impulsion de sa directrice, Bénédicte Pilliet, la première édition des Scadays s’est déroulée le 8 février dernier, dans un lieu d’exception, l’hôtel de ville de Lyon.Lire la suite ...

Les beaux jours de l’aide à la décision et de l’IA en radiologie. Pourquoi pas d’autres disciplines médicales ?

Marius Fieschi, le mar. 06 février 2018 : Les promesses et les annonces concernant les résultats des méthodes d’intelligence artificielle et l’aide à la décision en imagerie conduisent à s’interroger : pourquoi la radiologie ? Qu’est-ce qui la distingue d’autres disciplines cliniques pour lesquelles les prospectivistes ne disent rien ou sont plus réservés ? S’agit-il des caractéristiques de la discipline, des méthodes du deep learning qui seraient particulièrement bien adaptées à ce type de données, de la disponibilité des données massives, des types de décisions ou des conditions d’exercice en imagerie ?Lire la suite ...

DPI de GHT : habilitations et contrôles, partie I

Cédric Cartau, le mar. 06 février 2018 : La question de la politique d’habilitation des accès à un DPI d’établissement a fait couler beaucoup d’encre, dès que les premiers plans nationaux d’informatisation ont démarré au milieu des années 2000 : plan Hôpital 2007, puis 2011, etc. Tant que chaque service d’un hôpital était informatisé par un progiciel vertical de spécialité, la question ne se posait pas : dès lors que les DPI transversaux ont déboulé, il a bien fallu réfléchir à une politique générale, et pas seulement à l’accès des cardiologues aux dossiers des patients hospitalisés en cardiologie. Il y a, globalement, deux façons de répondre à ce besoin.Lire la suite ...

Après les crypto ransomwares, place aux crypto miners

Charles Blanc-Rolin, le mar. 06 février 2018 : Les rançongiciels chiffrant, sont déjà depuis plusieurs années dans le spectre des équipes SI et SSI. En effet, quel établissement de santé peut se vanter de ne pas avoir eu à faire, ne serait-ce qu’une fois à l’une de ces attaques lors des cinq dernières années. L’infection de 81 hôpitaux britanniques par le ransomware Wannacry en mai 2017, en est sûrement l’exemple le plus marquant(1).Lire la suite ...

Le RGPD et l’IA

Cédric Cartau, le mar. 30 janvier 2018 : Dans un article récent(1), le Dr Laurent Alexandre s’interroge sur le frein que peuvent représenter les réglementations européennes dans la course mondiale de l’économie des data. Ce n’est pas la première fois qu’il développe ce thème, puisqu’on le trouve déjà dans son ouvrage La Mort de la mort(2) concernant la génétique.  Lire la suite ...

Notre confiance dans le « chiffrement » remise en question

Charles Blanc-Rolin, le mar. 30 janvier 2018 : La sécurité, dans le secteur du numérique, ou plutôt, le sentiment de sécurité que nous pouvons ressentir, repose avant tout sur la confiance que nous accordons aux différentes technologies que nous utilisons. Le matériel, tout d’abord, et les récentes vulnérabilités Meltdown et Spectre(1), nous prouvent encore une fois, qu’il s’agit d’un paramètre non négligeable, puis les systèmes d’exploitation, fonctionnant en mode « boîte noir », pour une majorité des serveurs, terminaux et autres dispositifs médicaux équipant nos établissements de santé, pour finir avec les applicatifs, qui là encore, ne présentent que rarement le code « qu’ils ont dans le ventre ».Lire la suite ...

Inondations : Les données aussi

Thierry Dumoulin, le lun. 29 janvier 2018 : Il n’y a pas que les fleuves et les rivières qui débordent en ces temps diluviens. Nos espaces disques aussi peinent à contenir la pluie ininterrompue des données numériques.Lire la suite ...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >
VIDAL