Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Afnor Certification vient de délivrer le certificat Qualité Hôpital numérique pour l’ensemble des sites du MiPiH.

Afnor Certification, MARDI 23 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le MiPiH devient donc le premier éditeur de progiciels de gestion hospitalière certifié « Qualité Hôpital numérique ».

Développer un écosystème de solutions logicielles qui répondent au niveau de maturité attendu par les établissements de santé dans le cadre du programme « Hôpital numérique ». Voilà l’objectif ambitieux en passe d’être atteint par l’Asip Santé avec la certification Qualité Hôpital numérique (QHN).
En lançant les travaux sur le cahier des charges « Qualité Hôpital numérique » en 2013, l’Asip Santé et la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) ont voulu donner aux établissements de santé les moyens de référencer les éditeurs proposant des solutions de logiciels adaptées à leurs besoins. Ces outils répondent à un socle d’exigences à la fois essentielles et pointues, définies en concertation avec les fédérations hospitalières et l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap). Ces efforts portent aujourd’hui leurs fruits avec l’appropriation de la démarche de certification QHN par les industriels du secteur.

En effet, la certification Qualité Hôpital numérique prend aujourd’hui tout son sens dans un contexte où les systèmes d’information des établissements hospitaliers doivent à la fois se protéger contre les cyberattaques (nous l’avons récemment constaté avec le virus WannaCry) et s’ouvrir aux nouveaux usages de la télémédecine. La certification QHN permet de guider les établissements de santé dans leurs choix de logiciels en s’appuyant sur des entreprises qui ont fait la démarche de mettre à l’épreuve leurs engagements à travers l’audit d’un organisme certificateur.

Quels sont les engagements de la certification QHN ?

Le certificat QHN délivré par Afnor Certification atteste que le système de management mis en œuvre par l’éditeur répond bien aux exigences de transparence, de service et de qualité attendues dans le secteur hospitalier. Ces exigences viennent s’inscrire en complément d’une certification ISO 9001 (management de la qualité) ou ISO 13485 (dispositifs médicaux) déjà obtenue ou acquise en combinant l’un de ces deux audits avec l’audit QHN.

De manière très concrète, l’éditeur de prologiciels s’engage à respecter un cycle de développement maîtrisé et surtout adapté aux usages critiques des établissements de santé. Mais aussi :

  • la détection de dysfonctionnements en exploitation ;
  • la maintenance opérationnelle des logiciels ;
  • la robustesse des solutions (en mode dégradé si nécessaire) et leur pérennité ;
  • la mise à jour de la documentation et de l’information des clients.

Je me lance !

 

 

 

 

numérique, mipih, hospitalière, établissements de santé, logiciels