Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Une vraie prise de conscience de la part des politiques des atouts évidents des TIC dans le secteur de la santé et du social

DSIH, MERCREDI 14 SEPTEMBRE 2011 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La télésanté possède un champ d’application vaste. Ses enjeux sont multidisciplinaires de santé publique, de développement économique, d’aménagement du territoire et de développement durable.

L’année 2011 représente un vrai tournant. D’une part, parce qu’il y a une vraie prise de conscience de la part des politiques des atouts évidents des TIC dans le secteur de la
santé et du social, dans un contexte de pénurie de l’offre de services dans certains domaines, et d’autre part, du fait de la croissance exponentielle de la demande liée au
vieillissement et au poids des pathologies chroniques. Avec la loi HPST et son décret d’application, un cadre légal a été posé pour les actes de télémédecine et le modèle
économique pour le secteur devrait se dessiner progressivement de façon plus claire.
En effet, l’appropriation des outils de télémédecine, par les professionnels comme par les citoyens et les institutions, passe par de vrais changements dans les pratiques et les modes de décision. Cela implique notamment l’apprentissage de la co-décision, avec des implications importantes sur les plans organisationnel, économique mais aussi juridique. Le CATEL contribuera à ces changements en :
1. permettant aux acteurs de se rencontrer et d’échanger leur expériences ;
2. collectant et diffusant l’information sur les acteurs, projets, offres, services, bases de connaissances, existants dans ce domaine, notamment à travers sa veille quotidienne et la cartographie nationale des acteurs et des applications CARTOSAN mise en œuvre en 2010 ;
3. accompagnant les actions télésanté afin de favoriser leur développement et leur pérennisation.
Pierre Traineau, Directeur général.

télésanté, loi hpst, tic, hpst, catel, télémédecine

'