Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

L’intelligence artificielle : l’avenir de la cybersécurité

DSIH, Pierre Derrouch , MARDI 18 DéCEMBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Déceler une attaque avant qu’elle n’ait lieu ou un virus avant qu’il ne soit connu, grâce à l’intelligence artificielle ou l’art d’anticiper en cybersécurité. C’est tout le propos du livre blanc de la société ITrust, édité en 2017, dont la pertinence ne cesse d’être confirmée :L’Intelligence artificielle, vraie rupture en cybersécurité.

« L’intelligence artificielle est une discipline scientifique recherchant des méthodes de résolution des problèmes à forte complexité logique ou algorithmique », peut-on lire en ouverture de ce livre blanc sous la plume de Doug Drinkwater, journaliste accrédité de SC Magazine UKet CSO Online. En introduisant l’intelligence artificielle dans l’arsenal de la cybersécurité, c’est à un changement de paradigme que l’on assiste, souligne-t-il. L’IA, portée par des capacités d’apprentissage automatique nourri par le big data et calibrée pour automatiser des actions de recherche avancées dans les données, révolutionne la cybersécurité. Elle devient un allié incontournable des experts en sécurité informatique. Mais, ajoute le journaliste, cette puissance d’analyse, de détection et d’adaptation aux nouvelles menaces, à mesure qu’elle se développe, génère un lot de questions auxquelles « il est important d’apporter des éléments de réponse, et le plus tôt sera le mieux ». C’est ce à quoi s’attache le livre blanc qui met en évidence les enjeux de la cybersécurité : les cybercriminels exploitant eux-mêmes l’IA, celle-ci ne peut-elle pas devenir un vecteur… de nouvelles menaces ? Comment, par ailleurs, les opérateurs peuvent-ils réagir face à la multiplication des alertes lancées par l’IA ? L’IA va-t-elle se substituer à l’intervention humaine dans la détection virale ?
L’ouvrage d’une trentaine de pages rappelle au passage que l’exposition des SI aux risques de cyberattaque est en grande partie affaire de comportement humain. Il souligne également les limites des méthodes « classiques » de détection des virus, basées jusqu’à présent sur le repérage de la signature de ces derniers. « Votre antivirus est capable de détecter les [cyber]menaces, […] mais seulement [celles qui sont] connues », fait valoir Joseph Steinberg, expert en cybersécurité et auteur pour Inc. et Forbes. L’heure est désormais à la détection d’anomalies, sachant que toutes ne sont pas malveillantes. Pour éviter les alertes inutiles, l’IA et le machine learningpeuvent faire le tri efficacement.
Technique sans être abscons, ce manuel permet de s’immerger dans les nouvelles problématiques de la cybersécurité en soulignant la place qu’y occupe désormais l’intelligence artificielle. ITrust, dans un plaidoyer certes pro domo, explique clairement l’intérêt de recourir à l’intelligence artificielle pour lutter contre les menaces inconnues. Ce pour quoi est taillée sa solution Reveelium.

En savoir plus : https://www.itrust.fr/analyse_comportementale

Télécharger le livre blanc : https://www.itrust.fr/telechargement-du-livre-blanc-itrust-intelligence-artificielle/

itrust