Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Plateaux techniques >

Ascom – Le Centre Hospitalier de Mantes-la-Jolie fait entrer le brancardage dans l’ère du tout connecté ! (Communiqué)

Ascom, VENDREDI 20 JUIN 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Grâce aux solutions d’Ascom, le Centre Hospitalier de Mantes-la-Jolie est à la pointe des technologies du workflow de communication et de traçabilité. Construit en 1997, le Centre Hospitalier François Quesnay de Mantes-la-Jolie (78) est un établissement de santé publique reconnu, entre autres, pour ses compétences en termes de médecine et d’explorations fonctionnelles.

Service transverse clé, le brancardage est une véritable colonne vertébrale de l’établissement permettant d’assurer le transport des patients d’un service à l’autre en respectant des contraintes serrées d’horaires, de mode de transport et de spécificités médicales. « Nous effectuons chaque jour aux alentours de 120 transports entre les services où sont hospitalisés les patients vers les services prestataires : l’imagerie médicale, le bloc opératoire ou les consultations», commente Carine Khalid, responsable de la logistique au sein du CH de Mantes-la-Jolie. « Il est crucial pour le bon fonctionnement de l’hôpital que ce flux soit le plus fluide possible avec une tolérance zéro pour d’éventuelles erreurs de routage. »

Or, depuis la conception du service, ce routage se faisait de façon quasi manuelle avec un système de carnet dans lequel le brancardier devait tout noter. Equipés de bips, les brancardiers devaient rentrer en contact direct avec les services prestataires. « Ce système commençait à montrer ses limitesNon seulement il était sujet à des erreurs d’interprétation mais il pouvait également y avoir des courses non répertoriées ou oubliées, une absence de traçabilité et des surcharges de travail pour certains brancardiers. » explique Carine Khalid.

De plus, les bips utilisés étaient sujets à deux limitations majeures : une saturation progressive de l’autocom, et des zones « blanches » où les bips étaient hors couverture rendant certains brancardiers injoignables.

La solution adoptée
En 2012, la Direction de la Logistique et des Achats du CH de Mantes-la-Jolie décide de moderniser son service de brancardage et procède à diverses études afin de voir quelles sont les meilleures solutions adoptées par des centres hospitaliers de même nature à travers la France.

« Notre partenaire IPSILAN Networks certifié Ascom nous a remonté le besoin de gestion du brancardage au CH de Mantes-la-Jolie. », commente Nidaa Tohmé, ingénieur avant-vente chez Ascom.

Ascom a ainsi conseillé au CH de Mantes-la-Jolie de s’orienter vers le déploiement de téléphones Ascom i62, le premier mobile au monde à intégrer la norme 802.11n. Ce mobile utilisant toute la performance du réseau existant, il garantit que les données et la voix s'intègrent parfaitement au réseau sans en diminuer sa capacité et est interopérable avec les technologies des principaux constructeurs d'infrastructure WiFi disponibles sur le marché. Cette solution pouvait donc s’intégrer extrêmement facilement et rapidement dans l’infrastructure déjà en place dans le centre hospitalier.

« Une fois notre décision prise, il nous a fallu moins d’un mois pour le déploiement, la mise en production et la formation des personnels concernés », se réjouit Carine Khalid.

Retour sur les bénéfices de la solution déployée
« Nous avons été agréablement surpris par l’accueil qui a été réservé à la solution par les brancardiers. Ils ont tout de suite compris le bénéfice qu’ils allaient en retirer avec un lissage de l’activité sur l’intégralité du personnel en fonction des disponibilités réelles des uns et des autres. Désormais, leur mission est facilitée par la technologie Ascom et ils peuvent se concentrer sur a relation avec le patient. »

hospitalier, médecine, workflow