Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Agenda >

L’innovation, au cœur du congrès 2014 de la FEHAP, avec les objets connectés (Communiqué)

FEHAP, LUNDI 27 OCTOBRE 2014 Soyez le premier à réagir1 réactions

Un tsunami numérique déferle sur nous avec l’irruption des objets connectés qui s’insèrent dans chaque facette de notre quotidien et plus particulièrement au cœur des prises en charge sanitaire ou de l’accompagnement médico-social. Nous assistons à une véritable dématérialisation de l’informatique traditionnelle qui se re-matérialise dans tous les objets du quotidien.

Les objets connectés, leviers du décloisonnement du parcours de soins

Les objets connectés sont en passe de modifier en profondeur les pratiques professionnelles en matière de suivi des patients mais aussi les comportements individuels.

Le domaine de la santé est celui qui sera le plus concerné par les évolutions des objets connectés. En effet, on verra apparaitre de plus en plus d’objets pour contrôler son rythme cardiaque, sa tension, sa masse graisseuse, son poids…Toutes les mesures pourront être effectuées à domicile.

Il s’agit d’une révolution industrielle qui va favoriser le passage d’une médecine curative à une médecine préventive, comme évoqué par Marisol Touraine dans la présentation du projet de Loi de santé en préparation. De nouvelles propositions de prises en charges plus individualisées vont émerger pour le bien-être de nos concitoyens.

  • De quelle manière seront-ils intégrés dans le parcours de santé, et plus globalement dans notre vie quotidienne ?
  • Quelles appropriations par les patients et les usagers ?
  • Quels bénéfices en termes de santé publique ?

Afin de mieux comprendre la portée de ces innovations dans notre quotidien et de répondre aux nombreuses interrogations, nous vous invitons à assister aux conférences Systèmes d’Information de Santé qui auront lieu lors du congrès annuel de la FEHAP, le 26 novembre au Centre international de Deauville.

Deux conférences dédiées présenteront le moteur  intelligent « Watson » d’IBM ainsi que l’impact des objets connectés sur notre démarche de santé.

http://fehap.fr/jcms/cpe_5345/evenements-et-partenariats

 

dématérialisation, numérique, parcours, médecine


1 réaction(s) à l'article L’innovation, au cœur du congrès 2014 de la FEHAP, avec les objets connectés

#2

oui plus que jamais mais les hopitaux seront ils prets a recevoir /interpreter les données issues
par exemple
d'un stylo a insuline connecté http://lesclesdedemain.lemonde.fr/sante/e-stylus-un-stylo-connecte-au-service-des-diabetiques_a-11-3958.html ,

de nouveaux matériels connectés (100 fois moins chers que ceux actuels) dispensant des antalgiques rapides" selon un protocole établi via/depuis une tablette ou un smartphone-soignant pourront-ils etre reglé rapidement afin d’accroître "l'antalgie"...?

Les robots preleveurs/infuseurs (IV /Chambre implantable/etc.) seront ils annexés au SI,
les sondes urinaires connectées renseigneront-elles le systeme et le soignants sur l identité, la frequence cardiaque, l acetonurie la temperature du patient et la neccessité de changer la sonde urinaire dans quelques semaines(et donc la commander:e-procurement automatique).

La simple proximité du bracelet d'identification patient/appel-soignants* sera t elle en mesure de lancer une alerte [allergie] lorsque le fameux bracelet sera a proximité d un antiseptique a base d'un derivé iodé... ou simplement "dire" que le traitement qui va etre dispensé est celui du patient de la chambre voisine...
les SIH seront t il capable de rendre compte de l observance et tracer les traitements ainsi lorsque les traitements seront posés sur une tablette numerique(ou smartphone) la tablette sera t elle en mesure de cercler le medicament qui doit etre pris 2h avant ou 2h apres le repas (ex anti rejet)...
IL y a tant a faire : promesse de nouveaux emplois, de sécurité, d'optimisation , d'ergonomie, d'economie de la production des soins.

les "objets de santé" auraient leur place mais sans doute pas en France ou pays dans lequel le stylo (dont le 4 couleurs pour les soignants pratiquants) est encore le principal outil de prescription et suivi (tracabilité /observance.....facturation) ...
PERFORMANCE ?????


Message posté par JM POCARD (Déconnecté) le dimanche 02 novembre 2014 à 00:38:30 en réponse au message n°#1 REPONDRE
VIDAL