Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Gestion et Finance >

Un ROI de plus de 500% en dématérialisant ses factures

DSIH, BB, LUNDI 30 NOVEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La dématérialisation des factures est une source d’économies réelles et rapides, mais elle est moins fréquente que sur les postes de dépenses. Elle permet pourtant des ROI significatifs et permet de sécuriser les process, d'en optimiser la gestion et d'obtenir des réglements plus rapides.

La dématérialisation des recettes souvent déconsidérées

Si l’on considère les postes des dépenses, tout le monde s’accorde à dire, cela tombe sous le sens, que le ROI (Retour sur Investissement) est évident lorsqu'on dématérialise les factures des fournisseurs. Mais quand nous parlons du poste des recettes, comme les factures émises vers les Organismes Complémentaires par exemple, cela semble évident mais pas aussi vérifié. J'en veux pour preuve que les projets restent souvent dans les cartons.

Quelles sont les raisons de ce désintérêt ? Est-ce parce que les interlocuteurs sont beaucoup moins identifiables ou identifiés ? Cela parait-il plus complexe ? Est-ce par méconnaissance du "Qui fait quoi et comment" ? Il y a un peu de vrai dans toutes ces interrogations. Pourtant, il est aisé de faire un premier calcul rapide sur les gains occasionnés. En effet, le coût des factures papier est facile à calculer (fourniture, affranchissement, équipements mobilisés,….). Mais le coût de la dématérialisation aussi !

Un ROI de 557% dès le premier mois !

Le ROI est donc le ratio entre l’économie permise et le coût de mise en œuvre de la dématérialisation. Pas besoin d’être un grand mathématicien pour appliquer la formule adéquate, il suffit juste d’aller sur internet et de chercher : "calculer-le-roi-de-la-dématérialisation-de-ses-factures". On y explique que l’ampleur du gain lié à la dématérialisation des factures dépend de deux critères: le coût des factures électroniques et leur part dans le nombre total des factures émises. Nous avons fait le calcul sur la base de 30% de déploiement des factures dématérialisées et le résultat est déjà très engageant : le ROI est de 557 % dès le 1er mois ! D'autre part, plus la part dématérialisée croit, plus le gain est important. Combien de projets présentent-tils un tel potentiel de ROI ? Car au-delà de ces gains directs, il convient d’ajouter les gains de productivité des services concernés, dont les personnels vont ainsi pouvoir effectuer des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Un traitement des factures optimisé et des paiements obtenus en 4 jours

Enfin, la dématérialisation des factures permet la sécurisation du processus, la parfaite visibilité de l’information et la traçabilité de celle-ci, ainsi que son archivage automatique. Le traitement de la facture s’en retrouve donc facilité dans l’établissement de soins, mais aussi du côté des débiteurs. Il en résulte un traitement optimisé et un paiement obtenu dans une moyenne de 4 jours au lieu des 20 actuellement, ainsi qu'un taux de rejets très fortement diminué et des impayés inexistants. Comment alors mettre en place la dématérialisation de la facturation rapidement et simplement pour toutes les factures vers les Organismes Complémentaires (séjours et soins externes) ?

En le faisant en direct avec chaque Mutuelle individuellement, ou mieux encore, en utilisant 4AXES, le concentrateur dédié aux Établissements De Soins, pour l’ensemble des Organismes Complémentaires. 

hospitalière, dématérialisation