Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

QSP accompagne tous les établissements dans leur évolution vers Hôpital numérique

DSIH, BB, MARDI 08 MARS 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Afin de permettre aux établissements de santé de satisfaire aux critères d’éligibilité à Hôpital numérique, QSP leur propose un accompagnement adapté. Cette démarche s’inscrit dans une philosophie de services étendus à tous les établissements afin de les faire bénéficier de son expertise, quel que soit leur éditeur de SIH.

Hopital NumeriqueLe plan Hôpital numérique (HN) entre dans sa dernière année pour les dépôts de dossiers. 600 établissements sur les 1 300 ayant déposé une demande sur Dipisi ont été financés à hauteur de près de 300 M€ (154 M€ dépensés et 141 M€ engagés) sur les 400 M€ initialement prévus. Indépendamment de la manière dont les sommes ont été distribuées par région, pas toujours équitablement, un calcul rapide met en évidence que, de toute façon, il n’y en avait malheureusement pas pour tout le monde.

Une démarche de soutien aux établissements de santé

QSP Systems a accompagné avec succès un certain nombre d’établissements dans cette démarche. Un département Hôpital numérique a été créé au sein de la société pour favoriser cette évolution des établissements de soins. Mais avant cette dernière ligne droite, un point général s’impose.

Le plan HN va bien au-delà du simple financement, puisque les indicateurs qu’il exige sont maintenant compris dans les démarches de certification. De la même manière, tous les éléments demandés par les ARS sur ce point doivent faire partie intégrante du pilotage médico-économique des établissements. QSP s’inscrit dans cette démarche pour accompagner au mieux les établissements de soins dans leur nécessaire évolution. L’atteinte des prérequis que d’aucuns considéraient comme une exigence pour les seuls établissements voulant déposer des dossiers HN va concerner toutes les structures, afin que tout le secteur de la santé entre résolument dans l’ère numérique. L’économie attendue dans ce cadre n’a, semble-t-il, pas atteint les sommes espérées par ceux qui ont mis en balance les dépenses et les gains potentiels.

De plain-pied dans le numérique avec un véritable partenariat

QSP considère que l’éditeur de SIH est un acteur majeur dans cette évolution. Il doit non seulement être réactif face aux demandes des tutelles, mais également force de proposition pour la mise en place d’un dossier patient répondant aux critères de qualité, d’ergonomie et d’interopérabilité. L’accompagnement QSP dépasse donc très largement le cadre du simple dépôt des dossiers sur Dipisi et doit être perçu par les établissements comme un véritable partenariat pour leur permettre de réaliser au mieux toutes les évolutions et adaptations nécessaires à leur entrée dans l’ère numérique. Il ne s’agit pas de simples procédures à mettre en place, mais d’un changement dans les méthodes de travail des personnels des établissements de soins, y compris les soignants.

QSP entre aux côtés de ses clients dans cette démarche numérique par les évolutions logicielles qu’il propose, par les fortes possibilités de paramétrage de ses produits répondant au plus près aux méthodes de travail de ses clients, et par des formations ciblées afin que les personnels puissent s’approprier le SIH et le considérer comme un précieux outil plutôt qu’une contrainte supplémentaire.

Faciliter l’atteinte des prérequis par des services QSP étendus

Mais la démarche de QSP ne se limite pas à ses propres clients. Impliqué depuis très longtemps dans le monde de l’informatique de santé, cet acteur ouvre son département Hôpital numérique à tous les établissements, en proposant ses services et son expertise pour faire avancer leurs projets, quels que soient les éditeurs qu’ils ont choisis. Tout comme les 12 prérequis, les 5 domaines Hôpital Numérique devront être atteints, financés ou non, dans les prochaines années, et il est important, pour ceux qui n’ont pas obtenu de financement (1 700 établissements sur 3 000 n’ont pas déposé de dossier ou atteint les prérequis), d’entreprendre malgré tout ces évolutions nécessaires de leur SIH. Les missions d’accompagnement HN de QSP ne s’arrêteront donc pas avec la fin des financements du plan HN, mais continueront aussi longtemps que les établissements auront besoin d’un partenaire sérieux et impliqué pour faire évoluer leur SIH face aux défis numériques auxquels ils ne vont cesser d’être confrontés.

numérique, sih, établissements de santé