Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Atlas des SIH 2016 (Communiqué)

DGOS, MARDI 07 JUIN 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Direction Générale de l’Offre de Soins assure le pilotage de plusieurs outils permettant de suivre l’évolution des systèmes d’information de l’ensemble des établissements de santé quelles que soient leur taille et leur nature juridique : l’observatoire des systèmes d’informations de santé (oSIS), l’observatoire du Référencement des Editeurs de Logiciels et des Intégrateurs du Monde de la Santé (RELIMS) et le dispositif de suivi des charges et ressources SIH administré via la plateforme Ancre de l’ATIH (établissements publics et privés d’intérêt collectif).

Depuis 2013, la DGOS publie annuellement un Atlas des SIH afin de mettre à disposition de l’ensemble des acteurs de la santé les données principales et tendances de l’évolution des systèmes d’information hospitaliers sur le territoire. Depuis 2014, la DGOS enrichit l’atlas d’un état des lieux des indicateurs du socle commun du programme Hôpital numérique. L’Atlas est élaboré en collaboration avec l’ATIH en charge de la mise en oeuvre de l’oSIS et de RELIMS ainsi que du recueil et de l’analyse des données relatives aux charges et ressources SIH.

Le document est structuré en 5 parties :

  • Présentation des outils permettant de suivre l’évolution des SIH ;
  • Déploiement du système d’information hospitalier (oSIS) ;
  • Usage du système d’information hospitalier, la mesure de l’usage via les indicateurs Hôpital numérique ;
  • Les dépenses consacrées au système d’information hospitalier par les établissements (Ancre) ;
  • L’offre industrielle (RELIMS).

Les principaux constats sont les suivants :

Saisie des établissements :

  • La saisie des établissements dans l’observatoire oSIS a progressé de 14 points entre 2015 et 2016. Le taux de remplissage atteint 84% des établissements, soit 2 689 établissements. L’augmentation la plus remarquable vient des ESPIC MCO qui sont passé d’un taux de réponse de 34% en 2015 à 84% en 2016. Depuis 3 années, l’amélioration du recueil d’information dans l’oSIS, permet d’affirmer sa représentativité.

• Déploiement et usage du SIH :
L’informatisation du processus de soins se poursuit ;

  • L'informatisation du dossier médical du patient est bien engagée avec 94% des établissements déclarant un projet achevé ou en cours, pourcentage en progression de 2 points par rapport à 2015. Les projets achevés sont en augmentation avec plus de 60% des établissements répondants (sur 1435 répondants) ;
  • L’intégration des résultats d’examens (laboratoire, imagerie) dans le DPI se généralise ; le pourcentage d’établissements déclarant un projet achevé atteint un peu plus de 60% des 1437 établissements répondants ;
  • L’informatisation du dossier de soins et du plan de soins continue sa progression avec près de 90% des établissements qui déclarent un projet achevé ou en cours (85% en 2015);
  • L’informatisation de la prescription de médicaments progresse sensiblement avec 96% d’établissements déclarant un projet achevé ou en cours, en progression de 2 points par rapport à 2015. Dans les structures où la prescription est plus complexe, le taux de projets en cours reste toujours élevé (par ex. 75% dans les CH3);
  • Les niveaux d'informatisation des autres prescriptions sont en forte croissance par rapport à 2015. 66% des établissements déclarent un projet en cours ou achevé pour les prescriptions d'imagerie (62% en 2015), 72% pour les prescriptions d’analyse médicales (69% en 2015). Le niveau d'informatisation des prescriptions de soins progresse peu (84% de projets achevés ou en cours contre 83% en 2015). Pour ces 3 prescriptions, les taux de projets en cours restent importants (environ 30%). L'informatisation des prescriptions de chimiothérapie est largement achevée pour les CHU, CH3 et CLCC ;
  • L’informatisation de la gestion des blocs stagne (à 50% des établissements équipés d’un bloc. L'informatisation de la gestion des lits progresse peu (55% des établissements contre 54% en 2015).

Pour accompagner et mesurer la maturité des établissements dans le domaine de la sécurité de leur SIH, une grille de questions a été intégrée à notre base oSIS depuis l’année dernière et a permis cette année de dresser un premier état des lieux sur l’organisation de la sécurité du SI auprès d’un échantillon de plus de 1000 établissements.

Concernant les indicateurs Hôpital Numérique, le taux de renseignement est en constante progression depuis 2013, tout comme les niveaux d’atteinte :

  • Le nombre d’établissements ayant déclaré atteindre l’ensemble des pré-requis continue à progressé, passant de 847 en mars 2015 à 1305 établissements aujourd’hui (soit 60% des établissements ayant renseigné l’ensemble des indicateurs);
  • Le niveau moyen d’atteinte des pré-requis est également en progression, passant de 85% à 90% . Le niveau moyen d’atteinte des indicateurs du pré-requis P2, bien que restant inférieur aux prérequis P1 et P3, connait une forte progression passant de 75% à 84% (+9 points) ;
  • Concernant les domaines prioritaires, la progression globale continue et bien que les niveaux d’atteinte restent fortement hétérogènes selon le type d’établissement et les domaines prioritaires, on constate, depuis mars 2015, une forte progression de la part d’établissements ayant déclaré atteindre le domaine D3 (+5 points) et le domaine D5 (+4 points).

Dépenses consacrées au système d’information hospitalier :

  • Les établissements consacrent en 2014, en moyenne 1,6% de leurs charges d’exploitation au système d’information hospitalier, en légère baisse depuis l’année précédente (2013) où la part des charges s’élevait à 1.7%.
  • 4 670 ETP sont dédiés au SIH pour des rémunérations s’élevant à 0.9 % des rémunérations totales des établissements (en légère baisse depuis l’année dernière).

Offre industrielle :

  • 288 sociétés se sont inscrites sur RELIMS et ont déclaré 806 logiciels disponibles sur le marché français.
  • Le nombre de sociétés inscrites a progressé de 7% par rapport à 2014 et l’effectif médian a progressé avec 16 personnes (contre 17 personnes en 2015)
  • Le nombre de logiciels disponibles a, quant à lui, progressé de 5%, et la couverture fonctionnelle des logiciels « MCO » progresse légèrement avec 6 fonctions couvertes en médiane.

Cette quatrième édition de l’Atlas des SIH permet de suivre l’évolution des systèmes d’information d’année en année, en mesurant le déploiement et les usages des systèmes d’informations par les professionnels de santé (via l’état des lieux de l’atteinte des indicateurs Hôpital numérique), les dépenses consacrées au SIH et l’offre industrielle.

Enfin, la progression constante du renseignement de l’oSIS et de Relims permet de disposer d’un panel de plus en plus représentatif des systèmes d’information.

Pour toutes plus d'informations, http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/atlas_sih_2016_vf_10052016_web.pdf 

 

sih, atih, logiciels, établissements de santé, informatisation, hospitalier, numérique, dgos, imagerie, sécurité, mco