Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le MiPih et le SIB s’associent dans un Cloud public unique

DSIH, PIerre Derrouch, MARDI 22 MAI 2018 Soyez le premier à réagir1 réactions

Le MiPih et le SIB, acteurs majeurs dans la conception, l’intégration, le conseil, l’audit et l’hébergement de systèmes d’information, proposent la première offre de Cloud « public santé » en France. 

Convaincus que chaque groupement hospitalier de territoire mérite une réponse dédiée, le MiPih et le SIB accompagnent les GHT dans leurs projets d’externalisation de leur système d’information, avec un catalogue de services adaptés. Parmi ces derniers figure un Cloud public. 

« Choisir le Cloud public, c’est choisir de travailler avec des acteurs du numérique expérimentés, possédant une parfaite maîtrise et connaissance de l’ensemble du système d’information », revendiquent les deux groupements d’intérêt public dont la conjonction des savoir-faire dans la gestion de grands projets offre l’assurance d’un accompagnement de qualité. « En rejoignant ce projet commun, vous faites le choix d’une plateforme technologique innovante, avec des acteurs déjà certifiés pour répondre à des exigences de sécurité de plus en plus fortes », ajoutent-ils.
Forts des 500 établissements publics et privés qui font confiance à l’expertise et aux valeurs de service public du SIB et du MiPih, les deux GIP proposent aux établissements de santé d’adopter le plus grand Cloud hospitalier de France.

Retrouvez le MiPih et le SIB sur le salon HIT, lors de la Paris Healthcare Week, du 29 au 31 Mai prochain.

Mipih 

STAND M62   https://www.mipih.fr/

SIB
STAND K62 https://www.sib.fr/

sib , cloud, mipih, hospitalier


1 réaction(s) à l'article Le MiPih et le SIB s’associent dans un Cloud public unique

#2

En relisant cet article, il me semble important de préciser que ni le MIPIH, ni le SIB ne peuvent être certifiés HDS puisqu'à ce jour, il n'y a pas encore d'organisme certificateur accrédité. Dans le meilleur des cas, à partir de septembre 2018.
Je pense qu'il y a la un abus de langage à corriger ou préciser.


Message posté par clementcottuz (Déconnecté) le mardi 26 juin 2018 à 16:49:15 en réponse au message n°#1 REPONDRE