Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

SI & GHT : la parole à Frédéric Vaillant, président de Medasys

DSIH, Propos recueillis par Damien Dubois,, LUNDI 04 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Voilà plus de deux ans maintenant que les GHT s’organisent, avec en point de mire la convergence des systèmes d’information en 2021. DSIH interroge les éditeurs sur les évolutions générées par cette nouvelle organisation.

DSIH : Les GHT ont-ils transformé la relation entre les établissements de santé et les éditeurs ?

Frederic-VaillantFrédéric Vaillant : Nous travaillons à 80 % avec des établissements publics. Nous avons constaté une transformation majeure de leur fonctionnement, notamment en termes d’appels d’offres. Certains GHT ont terminé leurs SDSI et s’engagent plutôt dans une voie de convergence. Ils s’orientent vers une solution simplifiée de commande, de licences, de prestations et donc vers un mode d’achat centralisé. Nous avons été les premiers à rendre nos solutions disponibles via UniHA. Il était important pour nous de passer par cette étape, qui a modifié notre façon de travailler avec une démarche plus directe de la relation client. Les plus gros GHT font face à des enjeux politiques et, souvent, ni le projet médical partagé ni le SDSI ne sont encore totalement établis. La discussion sur la vision se fait donc à plus long terme avec une relation beaucoup plus directe.

DSIH : Justement, quelles stratégies adoptent les établissements pour parvenir à la convergence ?

Frédéric Vaillant : La plupart des petits GHT, dont le territoire n’est pas doté d’un CHU ou d’un CHR, s’orientent vers une convergence rapide. Leur objectif est de se simplifier la vie et de gagner du temps, sans entrer dans une phase d’appel d’offres avec un choix de solutions à adopter et des équipes à mobiliser. Si la solution SIH en place leur convient, ils se dirigent naturellement vers la convergence. Pour les GHT plus complexes, il faut passer par une phase intermédiaire d’interopérabilité, avec une plate-forme d’échanges et de partage. Dans un premier temps, la discussion établira des règles de transfert d’informations et d’échanges d’identités entre les établissements. Ensuite viendra la phase de convergence.

Au cours de cette étape, les établissements auront besoin d’accompagnement. En effet, si tous les GHT nous sollicitaient simultanément, quel que soit l’éditeur, le risque d’embouteillage nous obligerait à séquencer les projets. Pour pallier cette éventualité, nous avons entamé des discussions avec différents intégrateurs pour nous associer en gardant à l’esprit la bonne cible en termes de coûts financiers. Il s’agit là d’un enjeu majeur.

DSIH : De manière plus large, qu’est-ce qui change sur le plan des SI dans les GHT ?

Frédéric Vaillant : Là aussi, deux approches coexistent. Pour les hôpitaux qui sont déjà clients de Medasys, nous avons développé un axe de convergence. Pour les GHT que nous devons conquérir, nous allons démontrer que notre solution DxCare Evo, qui a été créée il y a plus de 15 ans, est en voie d’être totalement renouvelée, module par module, sans partir dans un tunnel de redéveloppement from scratchde 10 à 12 ans. Nous allons commencer par la couche d’interopérabilité pour plugger chaque module (e-prescription, outil de reporting, plan de soins, questionnaires…). Elle assurera une rétrocompatibilité avec les modules de DxCare Evo.

DSIH : Et sur le plan de votre positionnement ?

Frédéric Vaillant : Notre objectif est d’apporter une trajectoire industrielle à nos clients, en adaptant la stratégie de déploiement à chaque cas. Il ne s’agit pas de faire du spécifique, mais de nous adapter aux spécificités des différents GHT. Par exemple, si un GHT comprend plusieurs Ehpad, nous proposerons d’intégrer notre nouveau module DxEhpad, qui sera connecté à la base DxCare. Dans d’autres cas, si l’axe majeur consiste à changer l’intégralité de l’axe MCO, nous développerons une stratégie de projet avec une migration en douceur, grâce à notre stratégie « D4 » qui assure la rétrocompatibilité.

Nous pensons être les mieux armés pour répondre aux besoins de chaque GHT. Quelle que soit la stratégie envisagée, « D4 » permet d’allier la solution intégrée au modulaire.

frédéric vaillant, dxcare