Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Sécurité >

« Sécurité en établissement de santé : tous concernés ! »

DSIH, LUNDI 30 SEPTEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La démarche d’amélioration de la Sécurité des Systèmes d’information des établissements de santé se poursuit en région Centre ! Le 24 Septembre dernier, le GCS TéléSanté Centre a dispensé sa première formation à la Sécurité. Sa récente adhésion à l’APSSIS (Association pour la Promotion de la Sécurité des Systèmes d’Information en Santé) lui a permis de concrétiser un partenariat pour co-animer cette formation.

 

 

 

Celle-ci a réuni une trentaine de participants provenant d’établissements de santé publics, privés, ESPIC et toutes les activités de soins : MCO, PSY, SSR et HAD étaient représentées.

Securite en etablissement de sante

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour démarrer la journée, Auriane Lemesle, RSSI au GCS TéléSanté Centre, a amené les participants à acquérir les savoirs nécessaires à la compréhension des sujets exposés par la suite en définissant les concepts de base. Le contexte a été posé, les valeurs ajoutées de la sécurité présentées et les risques encourus par les établissements exposés. L’assemblée a ensuite pu s’accorder sur les similarités entre les démarches Qualité et Sécurité.

Auriane Lemesle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La matinée s’est poursuivie avec l’intervention de Vincent Trély, Président de l’APSSIS, qui a présenté les réalités et une vision prospective de la sécurité en établissement de santé. Les participants ont pu prendre conscience de l’enjeu majeur que représentent les technologies numériques et les systèmes d’information de santé. Enfin, les réflexions ont été ouvertes sur des cas récents de faille de sécurité de l’information dans le secteur de la santé.

Vincent Trely

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ponctuer la première demi-journée, la parole a été laissée à Maître Omar Yahia, Avocat au Barreau de Paris, pour une séquence précisant les responsabilités des différents acteurs au sein des établissements. Les rapports avec les patients, avec le personnel mais aussi avec les prestataires ont été abordés. Sa présence en visioconférence a permis des échanges avec la salle autour des thèmes des réseaux sociaux et des responsabilités des prestataires.

Maître Omar Yahia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La matinée a été animée par des débats et échanges entre les participants et avec les intervenants.

L’après-midi a fait l’objet d’une mise en pratique après une présentation d’une démarche d’intégration de la sécurité dans les projets à partir d’une méthode simple d’analyse de risques de premier niveau. Des études de cas ont amené les participants à s’interroger sur les risques de perte de disponibilité, intégrité, confidentialité, preuve et contrôle qui doivent être évalués par les métiers. Chacun a pu mesurer l’intérêt de cette démarche d’intégration de la sécurité au plus tôt dans les projets. Celle-ci les a conduits à se poser des questions rarement anticipées lors de la définition des projets mais qui ont souvent des impacts (coûts, qualité, délais) au moment de la mise en œuvre.

De manière quasi unanime, les participants projettent de mettre en application les acquis de la journée dans leur établissement.

La satisfaction de l’assemblée était, en effet, au rendez-vous saluant la qualité de la journée, des intervenants, des échanges et l’atteinte des objectifs de la formation.

« Tous concernés » les participants l’étaient ! Directeur, responsable qualité, gestionnaire de risques, cadre supérieur de santé, médecin DIM, président de CME, DSI, RSI, membres d’équipes SI : tous les profils étaient représentés lors de cette formation.

La démarche Sécurité menée en région Centre continue de porter ses fruits, cette première formation encourage la conduite de futures actions « tout public » ou plus ciblées selon les profils. Des informations seront prochainement disponibles sur www.sante-centre.fr .

sécurité, gcs, formation, télésanté, gcs télésanté, télésanté centre, motion, établissements de santé, dsih, yahia, vincent trely