Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Dynatrace optimise la performance des solutions de santé

DSIH, BB, LUNDI 16 NOVEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Mesurer en temps réel les performances des solutions de santé et réparer les éventuels dysfonctionnements, tels sont les apports des logiciels Dynatrace. Stéphane Dulor, Regional Director, et Laurent Kro, responsable du secteur Santé pour cet éditeur, nous expliquent la philosophie de leur applicatif qui entre dans le champ du projet Hôpital Numérique.

Quels que soient leur niveau d'avancement technologique ou l'étendue des fonctionnalités qu'ils proposent, les logiciels de santé n'apportent pas toujours un service optimal aux professionnels qui les utilisent.

Mesurer les performances des solutions de santé en temps réel

L'éditeur américain Dynatrace propose aux établissements de santé, comme il le fait depuis longtemps pour l'ensemble des secteurs industriels, des solutions dont la philosophie n'est pas d'évaluer chaque brique fonctionnelle des logiciels de santé, mais de mesurer en temps réel leurs performances et de mettre en avant rapidement d'éventuels problèmes, directement liés aux logiciels, à leur environnement (réseau, système, base de données...). "Nous fournissons aux établissements de santé des solutions APM (Application Performance Management), capables d'identifier des dysfonctionnements dans les applicatifs métiers, explique Stéphane Dulor. Il s'agit de mesurer les temps de réponse des solutions de santé aux sollicitations des professionnels, de localiser les problèmes et d'en réparer les éventuelles pannes."

Intervenir au cœur des logiciels pour en améliorer le fonctionnement

Les logiciels Dynatrace surveillent donc le fonctionnement des autres logiciels en temps réel. "En pratique, nous mettons en place des tableaux de bord qui enregistrent des instantanés du fonctionnement de l'ensemble des applicatifs installés au sein d'un établissement de santé, poursuit Laurent Kro. Les systèmes d'information hospitaliers ont atteint un tel niveau de complexité que, même si tous les indicateurs sont satisfaisants pour chaque brique de la chaine de liaison, il arrive qu'ils ne tournent pas de façon optimale." Dynatrace vient donc en appui des éditeurs classiques en intervenant au sein de leurs logiciels afin d'en améliorer le fonctionnement.

Une recommandation formulée par le projet Hôpital Numérique

La plus-value d'une telle solution est obtenue, tout d'abord, par le gain de temps de réponse des applicatifs, mais également, pour les logiciels fonctionnant sous facturation SaaS, par la mesure de l'usage qui est fait de la solution et son adéquation avec ce qui a été facturé. "Les établissements de santé ont pris un réel retard sur les autres secteurs, en termes de performance des applications, conclut Stéphane Dulor. Le projet Hôpital Numérique initié par les tutelles l'a très bien compris, puisqu'un chapitre est consacré à l'alerting surveillance. Notre contribution au domaine de la santé date de 2008 et nous équipons de nombreux établissements de santé, d’hébergeurs de données de santé ainsi que les trois branches de la sécurité sociale."

logiciels, numérique, établissements de santé