Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La virtualisation, outil incontournable pour l’optimisation des infrastructures, et le Plan de Reprise d’Activité

Vincent Fontanarava, QSP SYSTEMS, LUNDI 11 JANVIER 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Parmi les fonctionnalités assurant la sécurisation des systèmes d'exploitation, la virtualisation des serveurs prend une part importante. QSP investit régulièrement dans son département dédié à ce domaine qui permet de rentabiliser les serveurs et atténuer le risque d'interruption de service, via la création de machines virtuelles associées à un seul système d'exploitation.

La virtualisation des serveurs est aujourd’hui, sans aucun doute, une technique incontournable pour les systèmes d’information. C’est un mécanisme informatique qui consiste à faire fonctionner plusieurs systèmes, serveurs ou applications, sur un même serveur physique. Elle est, dans le domaine de la santé, un des éléments de réponse aux exigences de l’Hôpital Numérique.

Rentabiliser les serveurs et atténuer le risque d'interruption de service

Elle permet notamment une meilleure affectation de la charge de travail des serveurs. En effet, le taux d’utilisation moyen d’un serveur tourne autour des 20 %. Une infrastructure virtualisée donne la possibilité de rentabiliser les serveurs, en répartissant efficacement plusieurs machines virtuelles sur les machines physiques ainsi qu'une ne mise en commun des ressources sur tous les serveurs de l’entreprise. Elle assure également la mise en place du PRA (Plan de Reprise de l’Activité), par la réinscription des machines virtuelles sur un nouveau serveur avec un temps d’interruption limité, ou la mise en place du PCA (Plan de Continuité de l’Activité) en facilitant la reprise d’activité en cas de problème (panne, sinistre, etc.). Les machines virtuelles ne sont pas dépendantes d’une machine physique. La migration d’une machine virtuelle d’un serveur physique à un autre est instantanée et automatique en cas de panne d’un des serveurs. Cette possibilité présente l’avantage de diminuer fortement le risque d’interruption de service dû à une panne d’une machine physique.

Plusieurs machines virtuelles au sein d'un seul système d'exploitation

La virtualisation des serveurs repose sur le mécanisme simple et formalisé. Il s'agit tout d'abord d'installer sur un serveur physique un système d’exploitation principal, appelé "système hôte". Ce système sert d’accueil à d’autres systèmes d’exploitation. Il comprend un logiciel de virtualisation, appelé "hyperviseur", qui permet la création d’environnements clos et indépendants sur lesquels seront installés d’autres systèmes d’exploitation, les systèmes invités. Ces environnements sont les "machines virtuelles". Un système invité est installé dans une machine virtuelle qui fonctionne indépendamment des autres systèmes invités dans d’autres machines virtuelles, au sein d’un même serveur physique. Chaque machine virtuelle dispose ainsi d’un accès aux ressources du serveur physique (mémoire, espace disque, etc.).

Un pilier de la sécurisation des systèmes d'information

Outre les avantages indéniables que les Établissements de soins peuvent trouver à la virtualisation, celle-ci s’inscrit dans l’amélioration de la qualité de service et l’optimisation des investissements. C’est dans le but d’accompagner au mieux ses clients que QSP Systems investit régulièrement dans son département dédié à la sécurisation des systèmes d’information, la virtualisation en étant un des piliers. Il n’y a pas de solution standard pour la virtualisation, mais plutôt des solutions adaptées aux besoins, aux risques et aux perspectives d’évolutions connues. Même si deux acteurs principaux se partagent le marché (HYPER-V et VMWare), le choix du système le plus adapté à la structure ne peut se faire sans connaître le détail précis de l’existant et les souhaits d’évolutions dressés dans le schéma directeur de l’Établissement. La virtualisation est une évolution importante qui nécessite, pour être parfaitement réussie, une étude, une expertise, un accompagnement et une maintenance.

Par Vincent Fontanarava,

Responsable département virtualisation et sécurisation, QSP SYSTEMS.

 

 

virtualisation, plan de reprise d activité