Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Bourgogne : le choix d’un système de rapprochement d’identité avant le déploiement du dispositif numérique

DSIH, Bernard B, MERCREDI 18 MAI 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Région pilote du projet Territoire de soins numérique, la région Bourgogne vient d’arrêter son choix sur un système de renforcement d’identité, une brique qu’elle intègre à la plateforme existante. Son déploiement progressif s’étendra jusqu’en mars 2017.

La Bourgogne figurait parmi les cinq ARS sélectionnées dans l’appel à projets national Territoire de soins numérique (TSN) destiné à favoriser l’émergence de territoires à l’avant-garde en matière d’utilisation d’outils numériques dans le domaine de la santé.

Un panel d’outils pour une meilleure prise en charge

Le projet visait à cordonner, dans un premier temps, la prise en charge de 350 000 patients dans le Nord de la Saône-et-Loire en plaçant le médecin traitant au cœur du dispositif. Il doit s’appuyer sur un panel d’outils numériques comme des répertoires de professionnels, une messagerie sécurisée ainsi que des dossiers de suivi et de coordination. « Les outils devraient améliorer l’efficacité des prises en charge dans les parcours relatifs au cancer, au diabète, aux pathologies neurovasculaires et cardiovasculaires, au handicap physique, mais aussi aux personnes âgées, adolescents, jeunes adultes et personnes précaires, notamment en renforçant le suivi des patients jusqu’au domicile grâce aux outils de télésurveillance », explique Christophe Lannelongue, directeur général de l’ARS Bourgogne – Franche-Comté.

e-santé Bourgogne à la manœuvre

Fort d’un budget de 12,5 millions d’euros, le Groupement de coopération sanitaire e-santé Bourgogne assure la conduite d’une assistance à maîtrise d’ouvrage technologique pour ce chantier. Son projet eTiccs (Territoire innovant coordonné santé social) est structuré autour de quatre axes : la coordination autour du patient, la relation ville-hôpital, le bon usage du médicament et le maintien à domicile. En facilitant le partage de l’information entre les différents acteurs du domaine de la santé et du secteur social, la plateforme de services numériques gérée par eTicss va permettre un gain de temps médical, la gestion d’événements, un soutien aux protocoles de prise en charge et aux nouvelles organisations dans la sphère sanitaire, médico-sociale et sociale. 

L’identito-vigilance au cœur de l’admission du patient

Le GCS bourguignon vient de sélectionner la solution qui assurera non seulement les fonctionnalités concernant la gestion de l’identité du patient, mais aussi l’identito-vigilance et le rapprochement d’identité. C.Page s’intégrera donc à la plateforme du consortium industriel CSC-Orion Health. Après avoir consolidé et étendu les services numériques existants, la région Bourgogne – Franche-Comté va mettre en place, cette année, des services de coordination tels que le dossier de coordination pluriprofessionnel. Un déploiement progressif des services et des objets connectés appliqué également à la mobilité est prévu jusqu’en mars 2017.

health, numérique, patient