Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Covid-19 : l’ARS Île-de-France crée une cellule de gestion des lits

DSIH, Pierre Derrouch, MARDI 28 AVRIL 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 24 mars dernier, l’Agence régionale de santé d’Île-de-France a ouvert une cellule de gestion de lits pour les patients atteints du Covid-19. Ce dispositif inédit aide les établissements de santé saturés à trouver des lits de transfert.

RS_IDF_CELLULE_GESTION_DES_LITS

Hors crise sanitaire, les transferts inter-hospitaliers (TIH) médicalisés de patients sont courants pour permettre à ces derniers d’accéder à des unités ou à des plateaux techniques spécialisés. En général, les soignants se chargent de trouver un établissement relais, en faisant par téléphone le tour des structures de soins de la région. Ce travail chronophage n’est pas adapté au contexte exceptionnel de crise du SARS-CoV-2. Les besoins de transfert en soins critiques ou conventionnels pour des patients Covid-19 n’ont cessé d’augmenter. Il faut aller vite, tout en libérant du temps soignant.
Pour soulager les professionnels de santé, l’Agence régionale de santé d’Île-de-France a souhaité centraliser la recherche de lits. Une cellule de bed management a été spécialement créée à cet effet. Une vingtaine de personnes contactent quatre fois par jour à heure fixe (11 heures, 16 heures, 19 h 30 et 22 heures) les quelque 250 établissements de la région (publics et privés, à but lucratif ou d’intérêt public), pour recenser les disponibilités d’hospitalisation.

Les ressources du téléphone

Pourquoi ne pas exploiter les outils existants comme le répertoire opérationnel des ressources (ROR) ? « Le ROR fonctionne bien pour les soins critiques sur l’Île-de-France, grâce à une application mobile. Les réanimateurs peuvent renseigner très vite la disponibilité d’un lit sur leur smartphone », indique le Dr Romain Hellmann, médecin urgentiste et pilote du dispositif déployé par l’ARS IDF. « En revanche, il n’existe pas d’application pour recenser des lits MCO (médecine, chirurgie, obstétrique), utiles pour les patients Covid-19 dont l’état ne nécessite pas de soins critiques », ajoute-il.
L’ARS IDF a donc fait le choix de maintenir les requêtes par téléphone. « Cette solution peut sembler archaïque en 2020, mais ce système permet de maintenir un lien humain avec les établissements, nécessaire en cette période de crise, et de récolter des informations qui ne rentrent pas dans la recherche de lits disponibles, comme le manque de matériels, de masques ou encore de personnel », complète l’urgentiste.

Tableaux Excel et cartographie

Des fichiers Excel sont envoyés trois fois par jour à plus de 700 acteurs d’établissements de santé (chefs de service, bed managers, etc.) de la région Île-de-France. Ces données sont également restituées sous forme d’une cartographie en ligne. Dénommée « DispoCovid », elle renseigne les professionnels sur la localisation et la typologie des lits disponibles. « Tous les établissements ont ainsi accès simultanément à la même information », souligne le Dr Romain Hellmann.

lits, établissements de santé, plateaux, soins critiques