Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Premier appel à projets du programme Structures 3.0

DSIH, Damien Dubois, MARDI 26 MAI 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dès le lendemain de l’ouverture de la plateforme G_Nius, l’Agence du numérique en santé lançait le premier appel à projets du programme Structures 3.0, centré sur les acteurs du social et du médico-social.

Un réseau de structures pilotes

La création d’un réseau national de structures de santé 3.0 est prévue dans le cadre de l’action n° 24 de la feuille de route du numérique en santé, publiée en avril 2019. Pour l’Agence du numérique en Santé (ANS), ces accélérateurs de l’e-santé en France doivent permettre d’expérimenter et d’évaluer en conditions réelles de nouveaux usages du numérique en santé et d’en partager les apprentissages.

Le réseau de structures 3.0 est piloté par la Délégation du numérique en santé (DNS), autorité de tutelle de l’ANS. Il est conçu comme un vivier de partenaires pour les fournisseurs de solutions numériques de santé innovantes. Pour l’ANS, il forme des terrains d’expérimentation matures ayant développé une compétence dans la mise en œuvre d’expérimentations (sur les plans juridique, technique, organisationnel et culturel).

Lancement du programme

Le 13 mai dernier, l’ANS a annoncé le lancement de ce premier appel à projets ciblant les acteurs du social et du médico-social. D’après le cahier des charges de l’appel à projets, « l’expérimentation présentée doit contribuer à l’amélioration de la prise en charge ou du suivi de l’usager sur l’une des thématiques suivantes : maintien de l’autonomie des personnes âgées, maintien de l’autonomie des personnes en situation de handicap, maintien à domicile, soutien aux aidants, protection de l’enfance, protection des majeurs, précarité, accueil des demandeurs d’asile et addictologie ».
De plus, « les expérimentations concernant les thématiques du secteur social (protection de l’enfance, protection des majeurs, accueil des demandeurs d’asile, etc.) devront nécessairement porter sur le parcours de soins des personnes accompagnées ». Le financement pourra atteindre 300 000 euros TTC par dossier (évaluation, actions de valorisation et partage d’expérience inclus). Le cahier des charges et les modalités de mise en œuvre sont disponibles sur le site de l’ANS(1) . L’appel à projets est ouvert jusqu’au 1er octobre.

Un guichet national de l’innovation

La veille, le 12 mai, la DNS a lancé G_Nius, le Guichet national de l’innovation et des usages en e-santé, pour concrétiser le Lab e-santé prévu par l’action n° 23 de la feuille de route ministérielle du numérique en santé. Cet outil vise à aider les entreprises innovantes et les professionnels à se repérer dans un écosystème pléthorique et très réglementé tout en gagnant en visibilité pour trouver de nouveaux clients et partenaires. Il est également destiné à faciliter la mise en relation entre professionnels du terrain (soignants, directeurs d’établissement…) et concepteurs de solutions techniques existantes ou à créer.

G_Nius leur permet d’accélérer leur déploiement dans le respect du cadre réglementaire et au plus près de leurs futurs utilisateurs. Il est piloté par la DNS, en partenariat avec BPIfrance, et se positionne comme un fédérateur des acteurs du numérique en santé. Il aide les innovateurs à accéder à la bonne information et au bon interlocuteur tout en contribuant à fédérer les acteurs. Il est donc un lieu de ressources pour les porteurs de projet dans le cadre du programme Structures 3.0, notamment pour trouver des partenaires.


[1]Le téléchargement du cahier des charges et du cadre de réponse de l’appel à projets est disponible en cliquant sur les liens affichés.

 

appel à projets, numérique, national, e santé