Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Industries de santé : un potentiel immense… mais fragile

DSIH, LUNDI 09 DéCEMBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le dernier rapport de l’Institut Montaigne (1) s’intéresse aux industries de santé, un secteur composite car il couvre le médicament, le diagnostic, le dispositif médical, comme les services de santé à domicile, les systèmes d’information dédiés à la santé ou encore les études cliniques.

 

Porteur de richesse nationale et riche en atouts pour la France, il s’agit aussi d’un secteur soumis à une vive concurrence internationale. D’où son risque de fragilité, « tant les cartes vont être rebattues sous les effets conjugués de l’innovation et de l’essor des pays émergents », soulignent les rapporteurs.

 

Il devient indispensable de mettre en cohérence politique de santé publique et stratégie de compétitivité, insistent-ils, et c’est l’objet de leurs 8 propositions.


Tant qu’à consacrer 12% de notre PIB à la santé, autant en faire un investissement au profit d’innovations produites en France et qui irrigueraient l’activité économique nationale. Il est par exemple rappelé que les établissements hospitaliers sont de gros acheteurs (18 milliards d’euros en 2010). Or de nombreuses initiatives montrent qu’un rapprochement entre la fonction achat des hôpitaux et les entreprises peut donner lieu à des projets d’innovations conjoints débouchant sur des gains à la fois pour les établissements et pour le tissu industriel local.

 

Le think tank souhaite en tout cas stimuler, en une centaine de pages, la réflexion autour de nouvelles ambitions économiques pour la santé.

 

D.L.

 

(1) « Santé : le pari de l’innovation ». http://www.institutmontaigne.org/fr

médicament, cliniques, national