Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

On vit une époque formidable

DSIH, MARDI 28 JANVIER 2014 Soyez le premier à réagir1 réactions

Voir dans la même semaine la gaminerie la plus bête côtoyer la cupidité la plus franche est assez étonnant à défaut d'être rassurant.

 

Microsoft, qui décidément a entamé sa longue descente dans le gouffre de la bêtise, se fait tirer l'oreille pour remettre le fameux bouton « Démarrer » dans Windows 8. On se souvient en effet de la disparition de ce bouton, pourtant bien pratique, dans la toute dernière mouture de l'OS, qui avait provoqué quolibet de la presse autant que l'ire des consommateurs.

 

On se demande ce qui peut bien passer par la tête des responsables produits et marketing d'un éditeur pour rester sourds à ce point aux retours clients et spécialistes sur un élément qui n'est tout de même pas neutre, puisqu'il touche l'usage au quotidien pour des centaines de millions d'utilisateurs. Le gouffre n'est en que plus criant entre Apple – qui a réussi le tour de force d'inventer des produits où le manuel d'utilisation est inutile, comme l'iPhone – et Microsoft qui est visiblement resté à l'âge de pierre du design et de l'ergonomie.

 

 

A l'autre extrême du spectre, nous apprenons que la NSA investit des sommes considérables pour développer un ordinateur quantique. Sans rentrer dans les détails, il s'agit d'une technologie qui décuple la puissance de calcul des machines, non pas pour améliorer leur score à Angry Bird ou au Démineur (qui va devenir à nouveau accessible avec le menu « Démarrer »!) mais plus prosaïquement pour être en mesure de casser tous les codes de cryptages existants.

 

D'un côté, cela fait des années que les chercheurs se cassent les dents sur la technologie quantique et à ce jour aucun n'y est parvenu, tout du moins pour réaliser autre chose que des additions avec retenue. D'un autre côté, cela procurerait un tel avantage aux Etats-Unis et à leur puissance d'espionnage qu'il y a fort à parier qu'ils n'abandonneront ce projet qu'après avoir réussi, à défaut avoir la preuve qu'il n'est pas possible de réussir.

 

Bien entendu, dans l'éternelle guerre des missiles et des anti missiles il se trouvera bien un mathématicien chevelu pour nous sortir une technologie de cryptage qui résiste au quantique. Et c'est tant mieux.

 

Wilbur


1 réaction(s) à l'article On vit une époque formidable

#2

article difficile a comprendre
Certes l informatique quantique permettra de casser des cryptages plus facilement.
Mais on pourra également mettre au point des cryptages beaucoup plus élaborés que maintenant.
Par ailleurs on aura des puissances de calcul ouvrant de larges perspectives:
-décryptage et utilisation aisé du génome
-utilisation de systèmes experts complexes

DONC UN IMMENSE PROGRES EN TERME DE SECURITE PAR RAPPORT A LA SITUATION ACTUELLE, OU ON VEUT METTRE DES DONNEES DE SANTE SUR DES SERVEURS VIA INTERNET AVEC DES PROTECTIONS DERISOIRES ET UN ACCES AVEC UNE CARTE CPS AUSSI SIMPLE A PIRATER OU REPRODUIRE QUE UNE CARTE BANCAIRE.
par contre cet outil n est pas encore au point et le pays qui y arrivera en premier aura un immense avantage stratégique.
d solaret


Message posté par leinade2003 (Déconnecté) le mardi 28 janvier 2014 à 15:58:09 en réponse au message n°#1 REPONDRE