Vous êtes dans : Accueil > Actualités > International >

HIMMS Europe améliore EMRAM avec un nouveau modèle

DSIH l B.B, LUNDI 02 JUIN 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour aller plus loin dans le processus qualité des organisations de santé, HIMMS Europe renforce et complète son modèle EMRAM par le Continuity of Care Maturity Model™. Fruit d'un travail collaboratif international, ce processus propose aux établissements souhaitant être certifiés une matrice globale européenne de gestion des organisations autour des IT, mais prenant en compte les spécificités régionales.

A l’occasion du Congrès WoHIT 2014, qui s’est déroulé du 2 au 4 avril à Nice, HIMMS Europe a présenté son Continuity of Care Maturity Model™, qui constitue la trame d’évolution de la qualité des SI de santé.

Un travail collaboratif international de 32 personnes

Continuity of Care Maturity Model™ est aujourd'hui la phase ultime de développement  d'un SI de santé. A travers des critères comme les niveaux d’échange d’information, la coordination des soins, l’interopérabilité, ou la gestion analytique, HIMMS Europe propose aux établissements de santé de progresser dans la e-santé sur le vieux continent, en renforçant et en complétant le modèle EMRAM (Electronic Medical Record Adoption Model™), qui définit  huit niveaux de qualité. Ce nouveau modèle a été élaboré en collaboration avec un groupe de travail européen composé d’équipes espagnole, hollandaise et scandinave. 32 personnes, venues des autorités sanitaires nationales respectives, d’organisations de prévision stratégique, de décideurs et de consultants, ont participé à ce travail.

Une matrice globale prenant en compte les spécificités régionales

Le Continuity of Care Maturity Model™  mesure l’état de préparation d’une organisation à assurer la continuité des soins ainsi que le degré de maturité d’un système d'information en santé. Cette matrice européenne se veut globale, mais des spécifications régionales sont prévues selon les particularités organisationnelles de chaque pays. "Elle évalue les niveaux d'intégration, de coordination, de partage et d'usage de l'information entre les soignants, les tutelles, les utilisateurs et autres acteurs impliqués dans la prise en charge des patients", souligne Uwe Buddrus, senior consultant pour HIMMS Europe.

Pour développer ce modèle, il a été essentiel d'identifier toutes les catégories à prendre en compte dans l'analyse, d'évaluer le potentiel des IT pour la coordination de la prise en charge thérapeutique, ou les échanges de données de santé, parmi de nombreux autres critères.

emram