Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Mutualisation : le CH de Troyes montre la voie

DSIH, D.L, MARDI 07 OCTOBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le projet de loi de santé pour 2015 annonce la mise en œuvre de Groupements hospitaliers de territoire conçus, entre autres, pour renforcer la mutualisation en matière de systèmes d’information. Comment se préparer ? Le CH de Troyes montre une des voies possibles.  

Michaël de Block, DSIC du CH de Troyes, entouré de ses deux adjoints : à droite, Eric Gatellier (à droite), Responsable Informatique, et Romain ALLARD, Responsable Communication  « En Champagne sud, dans 5 ans, il n’y aura plus qu’un service informatique mutualisé pour tout le territoire ». Michaël de Block, Directeur du Système d’Information et de la Communication du CH de Troyes, est d’autant plus affirmatif qu’il a posé la première brique d’une telle organisation. Conscient de bénéficier de compétences alors que nombre d’établissements alentour exprimaient, eux, des besoins, il a constitué un GCS, du nom de Santé numérique, qui regroupe 9 établissements[1] : ils font tous appel à l’équipe des 20 personnes de la DSIC du CH de Troyes (c'est-à-dire 17 informaticiens et 3 chargés de communication).

Au-delà de la mutualisation des moyens humains, ce GCS permet d’ores et déjà de regrouper achats et hotline. A terme, il doit aussi faciliter l’homogénéisation des outils et des pratiques sur le territoire. Cette évolution n’est pas anodine. « Le SI n’est plus considéré comme un centre de coûts, note Michaël de Block. Il rapporte, par la vente de nos prestations aux adhérents du GCS, même si c’est à prix coûtant ». Elle a par ailleurs permis de multiplier les effectifs de l’équipe par deux et de consolider ses savoir-faire. Le DSI tient en effet à conserver une dynamique qui lui permet de positionner l’établissement sur le maximum de projets nationaux, télémédecine, DMP, ROR[2]. Si le GCS SISCA[3] a vu dans cette mutualisation une forme de concurrence, « il a maintenant compris que nous étions sur des registres différents », précise Michaël de Block. Il parie en tout cas que des initiatives comparables vont sans doute se développer, notamment sous l’impulsion de la fusion des régions. Le sens de l’histoire ?

Un témoignage recueilli dans le cadre du dossier à la Une de DSIH Magazine en octobre, « Les DSI à l’heure de l’innovation ». A découvrir en page 26

En photo : Michaël de Block, DSIC du CH de Troyes, entouré de ses deux adjoints; Eric Gatellier (à droite), Responsable Informatique, et Romain ALLARD, Responsable Communication

[1]Troyes, Romilly, Nogent sur Seine, Sézanne, Bar sur Seine, Chaumont, Bourbonne les Bains, la Mutualité française et le COS Pasteur

[2]Répertoire opérationnel des ressources

[3] Groupement de Coopération Sanitaire Système d'Information de Santé de Champagne-Ardenne

gcs, dmp, télémédecine, hospitaliers, dsi