Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Une gélule, deux capteurs, et voilà le médicament connecté !

DSIH, DL, MARDI 15 SEPTEMBRE 2015 Soyez le premier à réagir1 réactions

La société pharmaceutique Otsuka et le spécialiste du numérique Proteus Digital Health se sont associés pour développer le tout premier médicament connecté, un antidépresseur.

Leur dossier de demande d’approbation de cette nouvelle génération de traitements a été accepté par la Food and Drug Administration (FDA) la semaine dernière (1). Un événement dans le sens où c’est la première fois que l’agence américaine se voit soumettre une telle combinaison. Le comprimé intègre un capteur ingérable qui est capable de communiquer avec un autre capteur, patché sur la poitrine du malade, et une application logicielle. Rappelons que la technologie de capteur ingérable de Proteus Digital Health a été reconnue par la FDA il y a maintenant trois ans (2).

Le capteur ingéré a vocation à envoyer un signal au patch dès lors que le médicament atteint l’estomac. Le patch enregistre alors l’information, horodatée, qui vient s’ajouter à d’autres mesures collectées via son propre capteur. L’ensemble des données sont transmises au smartphone du patient, ou autre dispositif similaire, via bluetooth. Elles peuvent également être envoyées au médecin sous réserve du consentement du patient. Leur lecture est accessible sur un portail web sécurisé.

Si elle était mise sur le marché, une solution de ce type pourrait bien sûr permettre de mieux comprendre les mécanismes d’adhésion à un traitement, et par conséquent d’ajuster la prescription, son dosage, ou le rythme des prises. L’histoire ne dit pas encore si les patients sont, de leur côté, prêts à avaler des capteurs !

(1)   http://www.otsuka-us.com/newsroom/Pages/NewsArticle.aspx?ItemId=18

(2)   http://www.proteus.com/press-releases/first-medical-device-cleared-by-fda-with-adherence-claim/ 

médicament, health, numérique, pharmaceutique, patient, medical


1 réaction(s) à l'article Une gélule, deux capteurs, et voilà le médicament connecté !

#2

Certainement d'une grande utilité dans le suivi des maladies chroniques telle l'épilepsie, parkinson's, alzheimer


Message posté par nigelstrang (Déconnecté) le mardi 29 septembre 2015 à 16:40:28 en réponse au message n°#1 REPONDRE