Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipements >

M1858C, le terminal qui améliore les relations soignant-patient

DSIH, BB, MARDI 19 JANVIER 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Terminal Santé Patient M1858C d’ARBOR Technology a permis aux CH de Saint-Lô et Coutances de réaliser le projet « Tactilis ». Stéphane Rault, DSI adjoint des deux établissements, et Julie Lesage, responsable Marketing Europe d’Arbor nous expliquent comment, à travers une configuration adaptée, le terminal patient améliore la relation soignant-patient, optimise les services hospitaliers et annonce un futur projet de télémédecine.

M Lugbull, directeur général de l’Hôpital Mémorial de Saint-Lô et de l’hôpital de Coutances, a initié le projet de Terminaux Santé Patient (TSP) visant à fournir aux patients un service ludique de communication depuis leur lit d’hospitalisation, à permettre aux soignants d’accéder au dossier de leur malade directement dans la chambre de celui-ci et enfin à améliorer les relations entre les acteurs de santé et les patients.

Une configuration adaptée aux besoins du patient

L’ensemble de ces fonctionnalités se matérialise à partir du terminal M1858C fabriqué par Arbor. « Il s’agit d’un terminal tactile lisse et étanche, précise Julie Lesage. Sa façade satisfait à la norme IP65, c’est à dire que l’on peut la nettoyer avec tous les produits recommandés dans les structures de soins pour répondre aux règles d’hygiène. » Il est fixé à un bras articulé supporté par un chariot qui accompagne le patient, que celui-ci soit alité ou sur fauteuil. « Ce projet a démarré en 2010, date à laquelle nous avons sollicité les départements R&D des fabricants afin de trouver le support le moins encombrant et le mieux adapté aux mouvements du patient.» poursuit Stéphane Rault. 

Un terminal pour de meilleures relations entre patients et soignants

Ce système permet aux médecins et aux infirmiers, lors de leur visite, d’accéder au dossier de leur patient ainsi qu’aux autres applicatifs de santé de l’établissement. Ces derniers renseignent ainsi, par exemple, les informations relatives à l’état du malade (radiographies, opérations, examens, …), et les praticiens y réalisent leurs prescriptions. « L’utilisation du terminal M1858C leur permet d’affiner le traitement du malade par une interaction avec celui-ci pendant la prescription, remarque Stéphane Rault. Les infirmiers, quant à eux, n’ont plus besoin de faire des allers retours vers la salle de soin pour consulter un protocole, puisqu’il est accessible directement sur le terminal. »

Un projet de télémédecine permis par une caméra intégrée

Le terminal M1858C dispose également d’une caméra incorporée grâce à laquelle le patient peut communiquer avec ses proches. « Lorsqu’un membre de sa famille souhaite le contacter par visioconférence, il se connecte au site internet de l’hôpital et, via un code, accède à ce service, conclut Stéphane Rault. La caméra intégrée sera utilisée également bientôt pour des séances de télémédecine. Le projet TSP a bénéficié d’une subvention européenne FEDER sur ce point. Le médecin référent d’un patient pourra alors consulter son dossier médical et discuter avec lui pour lui assurer notamment une sortie d’hospitalisation de qualité. »

Ce projet a reçu la Victoire de l’Innovation lors d’un concours organisé par Acteurs Publics. Arbor a d’autre part réalisé une vidéo au sein de l’Hôpital Mémorial de Saint-Lô qui rend bien compte des apports de ce terminal pour les patients et les soignants.

M Lugbull, directeur général de l’Hôpital Mémorial de Saint-Lô et de l’hôpital de Coutances, nous présente en vidéo le projet de Terminaux Santé Patient (TSP) visant à fournir aux patients un service ludique de communication depuis leur lit d’hospitalisation, à permettre aux soignants d’accéder au dossier de leur malade directement dans la chambre de celui-ci et enfin à améliorer les relations entre les acteurs de santé et les patients.

technology, soignant, arbor, patient, télémédecine, dsi, hospitaliers, directeur