Vous êtes dans : Accueil > Actualités > International >

Etats-Unis : les hôpitaux numériques au hit-parade de la qualité

DSIH, JEUDI 03 MAI 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’organisation américaine HIMSS Analytics mesure régulièrement les progrès des établissements d’Outre-Atlantique vers le zéro papier en utilisant une échelle à 8 degrés, l’EMRAM ou Electronic Medical Record Adoption Model. Elle récemment croisé ces observations avec les résultats du « 100 Top Hospitals », classement annuel établi par Thomson Reuters. 

Son étude conclut à une étroite corrélation entre le hit-parade des meilleurs établissements, à la fois en termes de qualité des soins et de performance, et leur maturité numérique.
Le Top 100 se révèle en effet beaucoup plus avancé que la moyenne des hôpitaux  dans l’utilisation des technologies de l’information. Tous établissements confondus, ceux du Top 100  se positionnent pratiquement au degré 4, qui correspond à un stade auquel les prescriptions sont informatisées et les protocoles d’aide à la décision commencent à être implémentés. Tandis que la moyenne des hôpitaux américains atteint à peine le degré 3, qui les situe dans une phase où le recueil des observations cliniques est numérisé et intégré au dossier patient dans au moins un service.
Si l’on compare la part des hôpitaux  qui se situent au degré 6, c'est-à-dire la dernière phase avant le zéro papier, on observe qu’elle regroupe (sur 2010) 13% du Top100 contre 3,20% pour la moyenne nationale.
Pour les responsables de ce benchmarking, il s’agit là de la première étude « objective » qui démontre les bénéfices des technologies de l’information sur l’offre de soins.

 

D.L.

 

http://www.himssanalytics.org

 



hit, hopitaux, emram, himss, medical