Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

MNH Group et Etiam : un mariage d’avenir

DSIH, Delphine Guilgot, LUNDI 13 MARS 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 10 février dernier, le groupe MNH annonçait sa prise de participation majoritaire dans le capital d’Etiam, le premier opérateur français de télémédecine. C’est l’aboutissement d’une stratégie mise en place en 2015 lors de la fusion entre Etiam et le groupe Emaging Technology qui apporte « une caution supplémentaire et de belles opportunités de développement », explique Stéphane Laurent, directeur Marketing, Grands Projets et Partenariats d’Etiam, lors d’un entretien exclusif à DSIH.

St-LaurentMoins de deux ans après le rapprochement des deux experts de la téléradiologie et de la communication d’images médicales (lire annonce du 18 novembre 2015, les créateurs de la première plateforme de télémédecine multispécialité en France ont réussi leur pari de lever des fonds. Si les chiffres annoncés en 2015 (entre 2 et 3 millions d’euros) ne sont aujourd’hui pas confirmés, il n’en reste pas moins que la prise de participation du groupe MNH est une bonne nouvelle pour l’éditeur français. « Plus qu’un financement, nous recherchions un accompagnement fort pour notre développement, des synergies commerciales, une stratégie pour l’export », confie Stéphane Laurent. 

Depuis plusieurs mois en effet, MNH Group se développe, exclusivement par croissance externe, et ajoute progressivement de nouvelles spécialités à ses métiers historiques. « MNH Group a un rôle de fédérateur en apportant une structure et une organisation pour maximiser la communication entre les entreprises et proposer une offre globale », explique Stéphane Laurent. Les deux entités ont déjà lancé des travaux communs : partage des bases de données de prospection, réflexion sur le déploiement d’une offre plus large… « Nous avons notamment été choisis car notre plateforme est un socle de télémédecine qui offre la possibilité à d’autres offres de s’y agglomérer pour couvrir l’ensemble de la demande », ajoute-t-il.

À ce jour, la plateforme Etiam Connect met en lien plus de 400 établissements. 2 000 spécialistes libéraux et hospitaliers y interviennent et pratiquent ainsi près de 50 000 actes de télémédecine par mois. Selon Stéphane Laurent, « le rapprochement avec MNH Group nous apporte une caution énorme en termes de crédibilité financière, de pérennité et de puissance d’action. Aujourd’hui, l’offre se structure, le nombre de régions se réduit et la création des GHT va rationaliser les besoins. Inévitablement, la demande va évoluer. Nécessairement, l’offre a également besoin de se structurer et de se renforcer pour accompagner les donneurs d’ordres dans le temps. Pour nos plus gros clients, cette annonce a forcément un impact. Elle les rassure, si besoin était, sur notre viabilité. Il en est de même du côté des institutionnels. Pour les autres, cela ne change rien ni à notre offre, ni à nos produits, ni à notre gouvernance quotidienne. MNH fait confiance aux managers que nous sommes, nous restons très investis, forces de proposition, opérationnels. Il n’y a que des intérêts à entrer dans ce conglomérat car nous conservons une grande autonomie sur nos métiers tout en développant les moyens de notre ambition ».

Concernant le développement international, « il s’agit de construire une offre complète et de la développer d’abord sur le territoire français, puis en Europe », précise-t-il. Certes, MNH Group est actuellement présent dans plusieurs pays européens et en Amérique du Nord, mais c’est surtout du fait des acquisitions. Pour l’instant, c’est donc à chacune des sociétés du groupe d’y travailler de son côté. Et sur ce point, Etiam n’est pas en reste : « Nous sommes présents aux États-Unis où nous intervenons dans de grands établissements comme la Cleveland Clinic ou l’University of Pittsburgh Medical Center, mais aussi en Afrique du Nord et en Asie », conclut Stéphane Laurent

télémédecine, etiam, technology