Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

GHT : c’est le moment d’adopter la prise de RDV en ligne !

DSIH, Propos recueillis par Pierre Derrouch, MARDI 21 MARS 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le regroupement des établissements de soins en groupements hospitaliers de territoires (GHT) offre aux établissements l’opportunité de lancer des services innovants permettant d’optimiser le fonctionnement de l’hôpital et de simplifier la vie des patients. La prise de rendez-vous en ligne, qui convainc aujourd’hui de plus en plus de praticiens et de patients, en fait partie. Doctolib, leader européen de la prise de rendez-vous médicaux en ligne, dispose d’une offre mature, éprouvée, qui en fait le partenaire idéal des DSI qui se lancent dans l’aventure des GHT. Entretien avec Alexandra Boulin, responsable CH et CHU de Doctolib.

 

DOCTOLIB

En quoi l’innovation numérique, encouragée dans le cadre du déploiement des GHT, est-elle une chance pour l’hôpital et les patients ?

La constitution des GHT repose sur une étape clef, l’élaboration du schéma directeur du système d’information (SI), qui doit être achevée pour le 1er janvier 2018. Ce remodelage des SI doit permettre d’optimiser les organisations hospitalières grâce à la convergence des systèmes d’information et d’améliorer l’accès aux soins par une information proactive, une orientation plus efficace et une meilleure prise en charge des patients. Cette réorganisation doit également contribuer à une plus grande lisibilité de l’offre de soins à l’échelle du territoire. La prise de rendez-vous en ligne, un service simple à développer, est l’un des moyens de remplir ces objectifs.

Quand on pense GHT, on ne pense pas forcément start-up, innovations, service au patient. Une entreprise comme Doctolib a-t-elle vraiment sa place dans cette vaste réorganisation hospitalière ?

Le patient est au cœur de la dynamique des GHT, dont l’objectif est avant tout de fluidifier le parcours de soins et de le rendre plus transparent. C’est exactement l’ambition de Doctolib.
Doctolib s’insère en outre parfaitement dans la dynamique d’optimisation et de performance des organisations, qui constitue le second ADN des GHT. Doctolib, c’est enfin la garantie d’une ouverture sur son territoire avec une réponse directe aux besoins de santé de ses habitants. C’est, là encore, l’ambition des GHT.

Quels sont les atouts de Doctolib sur ce marché en devenir ? En quoi sont-ils adaptés à ce nouvel environnement des GHT ? 

Doctolib remplit toutes les conditions pour réussir le défi des GHT :

  • la sécurité des données, assurée par un stockage auprès de deux hébergeurs agréés auprès de l’ASIP Santé,
  • la fiabilité, grâce à sa stabilité financière (Doctolib dispose de financements propres, d’un chiffre d’affaires en progression constante, d’une équipe de 300 personnes) et à son expérience dans le déploiement de grands projets hospitaliers : Doctolib est déjà interfacé avec les grands progiciels hospitaliers (Orbis d’Agfa, DxPlanning de Medasys, M-CrossWay de Maincare, etc.),
  • l’agilité et la capacité à mener des projets d’ampleur, toutes deux acquises dans le cadre de contrats avec des établissements de premier plan, comme ceux de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, sur lesquels nous déployons Doctolib,
  • la visibilité auprès des patients, avec plus de 7,5 millions de visiteurs uniques sur le site Doctolib.

Quelle est l’ambition de Doctolib en se positionnant sur ce marché ?

Nous voulons participer, avec les hôpitaux, à renforcer l’accès aux soins dans les territoires, en apportant des solutions concrètes aux besoins d’aujourd’hui. Je pense notamment au virage ambulatoire, que nous encourageons par des outils de gestion d’agenda fluidifiés entre la ville et l’hôpital, à la fois en amont et en aval de l’hospitalisation. Doctolib le garantit, à travers des fonctionnalités d’adressage très sophistiquées entre les praticiens de ville et de l’hôpital. 

hospitaliers, chu, dsi, patient