Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

« Déverrouiller la télémédecine » : la méthode Grand Est

DSIH, @lehalle, MARDI 16 JANVIER 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

On se souvient du slogan #DeverrouillonsLaTelemedecine lancé par la Fédération hospitalière de France (FHF) en juillet 2016(1). Le directeur de l’Agence régionale de santé du Grand Est, Christophe Lannelongue, a annoncé avoir franchi une étape indispensable dans ce sens en signant une convention avec l’assurance maladie pour l’ouverture d’un « guichet intégré ». Il a exposé cette action à l’occasion du Congrès de la Société française de télémédecine à Paris le 7 décembre dernier.  

« Nous avons lancé un appel d’offres Etapes(2) pour accompagner les structures hospitalières ou médico-sociales, les maisons de santé et les centres de santé, a-t-il d’abord rappelé. Nous avons retenu 41 structures et nous comptons en soutenir 50 de plus. »

Un appui organisationnel

Puisque ces efforts ne suffisent pas à résoudre le problème de l’adoption de la télémédecine en ambulatoire, l’ARS a décidé de mettre en place une équipe pluridisciplinaire de 50 personnes au total, qui intervient en binôme avec les professionnels des CPAM.
« Le binôme est local, mais il s’appuie sur des ressources régionales », a précisé Christophe Lannelongue, pour qui le soutien doit être organisationnel avant tout.
Les professionnels accèdent donc à un interlocuteur de proximité et sont orientés de manière différenciée selon la nature de leur projet, cadré ou non par le programme national Etapes.
Le directeur de l’ARS a exprimé sa conviction que cette convention avec l’assurance maladie va « accélérer le déverrouillage » de la télémédecine. Il a précisé viser essentiellement les spécialités en tension, comme la cardiologie et la gérontologie, pour lesquelles l’accès aux soins est devenu très difficile.

À noter : un kit d’informations« Projet Télémédecine » est disponible en téléchargement sur le site Web de l’ARS(3). Il se compose des textes législatifs utiles à la réalisation d’un projet, d’une monographie de projets, des différents contacts, des cahiers des charges, d’un mode d’emploi de la téléconsultation, du formulaire de déclaration d’activité de télémédecine, etc.


(1) http://www.dsih.fr/article/2223/telemedecine-mobilisation-renforcee-de-la-fhf.html 

(2) Expérimentations de télémédecine pour l’amélioration des parcours en santé.

(3) https://www.grand-est.ars.sante.fr/comment-soumettre-un-projet-de-telemedecine-0 

télémédecine, fhf, directeur, hospitalière, ars