Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Certification des logiciels d’aide à la dispensation : une opportunité pour l’échange de données médicales

DSIH, Pierre Derrouch, MARDI 13 FéVRIER 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Depuis le 1er janvier 2018, les logiciels d’aide à la dispensation de médicaments dans les pharmacies à usage intérieure doivent être certifiés, et donc interopérables avec le dossier pharmaceutique. Ce contexte législatif contribue à développer les usages du dossier pharmaceutique en établissement de santé. L’éditeur icanopée met à profit son expertise pour proposer deux solutions intégratives répondant à ces enjeux, DpConnect et DpConsult.

DpConnect

Ces deux solutions dédiées aux établissements de santé et médicosociaux répondent en tous points aux nouvelles exigences réglementaires. « Au-delà, elles permettent d’améliorer la connaissance de l’historique pharmaceutique des patients, au cœur du parcours de soins et de renforcer le lien entre l’établissement et les acteurs de santé du territoire », explique Xavier Augay, président d’icanopée.

Simplifier l’implémentation du DP dans le SI des établissements

DpConnect est une solution entièrement intégrable dans un logiciel tiers, ce qui favorise son homologation par le Conseil national de l’ordre des pharmaciens (Cnop). Celui-ci soumet en effet l’accès au dossier pharmaceutique (DP) à la signature d’une convention qui en fixe les modalités et les coûts. Cette intégration simplifie également l’implémentation des fonctionnalités du DP Palier 2 qui gère notamment la lecture de la carte Vitale requise pour accéder au DP et calcule le numéro du dossier pharmaceutique (NDP). En pratique, DpConnect supporte l’authentification forte des professionnels de santé via leur carte CPS ou l’authentification indirecte par certificat logiciel de l’établissement de santé.

La solution DpConsult est, quant à elle, une interface graphique en mode web ou en client lourd, pour visualiser et exploiter l’historique des dispensations du DP. Elle se décline en deux versions.

En faisant l’acquisition de ces solutions, les établissements de santé peuvent réaliser une économie substantielle et un gain de temps sur les développements. Le processus d’homologation est, de plus, facilité par la prise en charge des exigences techniques par icanopée. « Le coût du connecteur (API), incluant la maintenance et la licence, reste à la portée de tout établissement, pour un budget moyen de 10 000 euros », précise Xavier Augay (hors convention Cnop).

Usages identifiés en établissements

Côté utilisateurs, les avis sont unanimes : la conciliation médicamenteuse constitue un enjeu majeur de santé publique, que l’ouverture de l’accès au DP en établissement permet de relever. « Le DP s’avère très utile dans le cadre de la rédaction du bilan médicamenteux optimisé, le BMO, explique-t-il. Lorsque le DP est accessible, il est la troisième source en termes de disponibilité et la première en termes d’exhaustivité », relève ainsi le Dr Julien Jouglen, pharmacien au CHU de Toulouse.

Pour plus d’informations :

Icanopée : 05 49 49 64 73 – contact@icanopee.fr 

logiciels, dispensation, pharmaceutique, dossier pharmaceutique, dp, logiciel, parcours, cnop, établissements de santé