Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Dräger accueille SDC, un nouveau standard d’interopérabilité pour les hôpitaux (Communiqué)

Dräger, JEUDI 14 FéVRIER 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

         

La certification IEEE, gage de sécurité pour les fabricants et les utilisateurs. 

  • Le protocole SDC (Service-oriented device connectivity) unifie les communications entre les dispositifs médicaux pour des flux optimisés dans le cadre de la standardisation IEEE 11073.
  • Le système de santé américain évalue les économies potentielles annuelles à environ 30 milliards de dollars grâce à l’interopérabilité des dispositifs médicaux(1)
  • Le premier dispositif médical Dräger « SDC compatible » est prévu pour 2019 

Jusqu’à présent, les hôpitaux utilisaient divers protocoles pour les échanges de données électroniques, en fonction des différents dispositifs médicaux et des différents fabricants. Bien souvent, les méthodes de transmission en format propriétaire limitent la disponibilité des données et surtout les données importantes ne sont pas toujours disponibles au bon endroit. Cela engendre d’autre part une gestion complexe d’intégration des différents systèmes entre eux, et les risques de mauvaise transmission des données augmentent. 

Fort d’une nomenclature standardisée et doté d’une structure intuitive, le protocole SDC va s’affranchir de ces limites. Les données collectées pourront être partagées avec d’autres dispositifs médicaux et affichées sur différents écrans. Avec cette technologie, d’autres fonctionnalités seront possibles, comme, par exemple, un contrôle à distance sécurisé d’autres dispositifs médicaux, une automatisation partielle des process cliniques pour aider les praticiens. De plus, pour favoriser une mise en réseau homogène, SDC établit un pont entre les communications de l’hôpital en format HL7 et le FHIR (Fast Healthcare Interoperability Resources). Tout ceci dans le but de permettre l’analyse des données en temps réel depuis le réseau d’information hospitalier (HIS) et d’autres infrastructures de données comme le PACS (Picture Archiving and Communication System ) et les données de laboratoire LIS (Laboratory Information System). 

"SDC offre de nouvelles perspectives pour des échanges de données indépendamment des fabricants”, explique Jens Altmann, Responsable du Management Produit et du Segment Hôpital chez Dräger. “Dans le futur, nos moniteurs patients, nos plateformes d’anesthésie, nos ventilateurs de réanimation, par exemple, seront capables d’échanger des informations avec d’autres dispositifs au chevet du patient, donc d’accompagner plus efficacement la prise de décision thérapeutique. En conséquence, les flux de travail et le traitement des patients seront significativement optimisés." Dräger teste actuellement des environnements hétérogènes avec SDC et prévoit de lancer sont premier produit SDC compatible en 2019. 

Mise en réseau sécurisée à l’hôpital 

Le nouveau standard SDC décrit comment les différents dispositifs doivent communiquer entre eux sans perte de qualité de transmission de données. Des interfaces standardisées faciliteront l’intégration, dans un réseau, de dispositifs médicaux. La transmission de données étant bi-directionnelle, un dispositif SDC compatible pourra transmettre et recevoir des informations en même temps. Avec un cryptage de bout en bout, SDC offrira un haut niveau de sécurité lors du transfert des données.

Dès l’origine, SDC a été développé par des représentants d’hôpitaux, des scientifiques, des industriels et d’autres organisations sous l’égide du BMBF(2)-funded project, Safe Dynamic Networking in Operating Rooms and Clinics (OR.net). L’IEEE(3) a classé SDC dans la famille des standards IEEE 11073 en 2018. Depuis janvier 2019, toutes les normes inférieures, nécessaires à la mise en place de SDC, ont été publiées. 


(1) Westhealth Institute: The Value Of Medical Device Interoperability, March 2013, p.3/10; https://www.westhealth.org/wp-content/uploads/2015/02/The-Value-of-Medical-Device-Interoperability.pdf  

(2) Bundesministerium für Bildung und Forschung (Federal Ministry of Education and Research)

(3) Institute of Electrical and Electronics Engineers 


Dräger. La technologie pour la vie 

Dräger est un acteur majeur en matière de technologie médicale et de sécurité. Nos produits protègent, assistent et contribuent à sauver des vies. Fondée en 1889 à Lübeck (Allemagne), l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2,6 milliards d’euros en 2017. Aujourd'hui, le groupe Dräger est présent dans plus de 190 pays et compte plus de 13 000 personnes à travers le monde. Pour plus d'informations, contactez-nous sur www.draeger.com 

dispositifs médicaux, medical, sécurité