Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Reconnaissance vocale Nuance : pourquoi la dématérialisation se passe du clavier

DSIH, MARDI 15 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Courant juin dernier, les principaux fournisseurs de solutions informatiques destinées aux professionnels de santé de 20 nationalités différentes se sont retrouvés lors de la conférence annuelle des partenaires de Nuance Healthcare à Lisbonne. Leur objectif était de mutualiser les meilleures pratiques, les succès et développements d’une technologie de rupture capable de changer le quotidien des médecins.

 

David Doherty, co-fondateur de 3G Doctor, donne le ton : « Le son deviendra aussi disruptif que l'a été le clavier. » Alors que le papier est obsolète dans l'industrie de la santé, la technologie vocale porte l'évolution de la digitalisation à un autre niveau. Pour Janet Dillione, Vice-Présidente de la division Santé : « Tous les marchés essaient d'augmenter la qualité et de réduire les coûts par la numérisation. Il y a toutefois, dans la Santé, une exigence toute particulière de qualité dans les comptes-rendus. Les médecins doivent faire plus, notamment plus de documents, avec moins de moyens ».

 

Moins de saisie, plus de mobilité pour le praticien

Pour le Dr Nick van Terheyden, chef du département de l'information médicale chez Nuance, les médecins sont très occupés et la mise en œuvre de solutions électroniques d'enregistrement ajoute de la complexité à leur fonction. « Je n'ai pas étudié la médecine pour devenir agent de saisie de données, mais pour soigner des patients », dit-il.

Jonathon Dreyer, Directeur marketing pour les solutions mobiles de Nuance en Amérique du Nord, soulignait, pour sa part, que bien que les praticiens rechignent à dicter leurs comptes-rendus en présence de leur patient, cela améliore la relation médecin-patient, peut réduire le risque d'erreurs et incite le malade à être acteur de sa prise en charge. « La reconnaissance vocale leur permet d'être plus mobiles en dictant depuis tous types de terminaux où qu'ils soient », ajoute-t-il.

 

De la reconnaissance vocale vers la compréhension du discours

Nuance consacre de nombreux efforts et 70% de son budget R&D à la conception de systèmes intelligents innovants pour faciliter l’utilisation des nouvelles technologies . Bien que les avancées récentes aient principalement porté sur une meilleure intégration et une meilleure reconnaissance des accents, Nuance va encore plus loin avec la technologie de la compréhension du langage médical - Clinical Language Understanding (CLU) qui permet d’interpréter l’information dictée. Davide Zacchagnini, Directeur de l'informatique clinique chez Nuance, parle d'un dossier clinique simplifié par cette nouvelle approche, capable d’approfondir le raisonnement clinique et d’apporter un feedback au praticien.

 

De la théorie à la pratique

En sortant de la salle de conférence vers l'espace démonstrations, les partenaires ont pu apprécier les remarquables progrès de la technologie de reconnaissance vocale. Par exemple, l'assistant mobile Dragon montrait comment les utilisateurs de smartphones pouvaient commander vocalement leur terminal, pour trouver un restaurant, répondre à une question sur Google, trouver un produit en ligne, appeler ou écrire à un contact. Ils ont aussi découvert comment la voix peut interagir avec une télévision pour rechercher des programmes, les enregistrer et même trouver des films ou des acteurs.

 

Cet événement a été l'opportunité, pour les participants, d'explorer l'art du possible, le challenge est maintenant d’en faire une réalité.

plus d'informations ici 

nuance healthcare, nuance healthcare, dématérialisation, pra, médecins, healthcare, national, clinique, reconnaissance vocale, patient