Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

GAP, GEF, GRH, DPI… Le GHT du Lot opte pour des solutions uniques et multi-entités juridiques

DSIH, MARDI 27 OCTOBRE 2020 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

DXCare, le dossier patient informatisé de Dedalus, et Hexagone, le logiciel de gestion des données d’Agfa qui a rejoint Dedalus en 2020, sont en place depuis 2003 au Centre hospitalier de Cahors,  l’établissement support du groupement hospitalier de territoire du Lot[1]. Ces deux solutions multi-entités juridiques vont progressivement être étendues à l’ensemble du GHT.  

Vincent-GoutinesLa version d’Hexagone installée au CH de Cahors couvre toutes les fonctionnalités possibles : gestion administrative des patients, gestion économique et financière, gestion des ressources humaines (paie et temps de travail). Déployée également sur le CH de Gourdon, cette solution multi-entités juridiques sera installée sur le CH de Figeac en 2021, puis de Saint-Céré et de Gramat en 2022. « Elle permet aux agents de partager des éléments communs et de conserver en mode individuel, mais dans une seule base de données, ceux qu’ils souhaitent en cloisonnant leurs propres GAP, GEF et RH », explique Vincent Goutines, DSI de l’établissement support du GHT du Lot.

Bientôt un portail patients

La solution va également faciliter et fluidifier l’admission à l’hôpital à travers la mise en place d’un portail patients relié à la borne d’accueil installée en mars 2019 au CH de Cahors. Grâce à ce portail, accessible depuis un ordinateur ou une application mobile, chaque patient pourra, sur un espace sécurisé, transmettre en amont de son admission à l’hôpital ses informations médico-administratives : ordonnances, pièce d’identité, couvertures sociales. Il aura aussi la possibilité de régler son reste à charge. 

Un portail agents en perspective

Élément de communication entre la direction des ressources humaines et les agents, ce portail interfacé à Hexagone va permettre la diffusion d’informations relatives aux agents. Chaque agent aura accès à ses bulletins de paie, à son compteur de temps de travail ainsi qu’à son planning individuel et de service. Il pourra également matérialiser ses astreintes et poser des demandes de congés ou réaliser son auto-évaluation qui servira ensuite de point de discussion avec son supérieur lors de l’évaluation annuelle. 

Vers un DPI unique  pour le GHT

Quant à DXCare, il est également déployé sur le CH de Cahors depuis 2003, avec une large couverture fonctionnelle : gestion des prescriptions, plans de soins, dossiers infirmiers, dossiers médicaux, gestion des courriers, des rendez-vous, du bloc opératoire ou encore des services spécifiques (dialyse, réanimation, gynécologie-obstétrique, néonatologie). Le schéma SI du GHT du Lot prévoit l’extension du DPI à l’ensemble des établissements en mode multi-entités juridiques. Actuellement, DXCare est en production sur Gourdon. « Il sera iso-fonctionnel avec l’hôpital de Cahors, avec une montée progressive des fonctionnalités pour les aligner à terme sur celles de l’établissement support », précise le DSI. Autre avantage du multi-entités juridiques, il permet de partager le référentiel des médicaments en tenant compte de la spécificité médicale de l’établissement tout en gérant plusieurs livrets thérapeutiques.


[1] Le GHT du Lot regroupe les centres hospitaliers de Cahors (établissement support), de Figeac, de Gourdon, de Saint-Céré et de Gramat. 

hospitalier, patient, dossier patient, logiciel, dossier patient informatisé, dsi, dxcare, dpi