Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Les diabétiques auront bientôt leur pancréas artificiel

DSIH, MARDI 08 OCTOBRE 2013 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les systèmes de régulation du taux de glucose pour les diabétiques sont contraignants et pas tous très précis. Ces patients pourront bientôt bénéficier d'un véritable pancréas artificiel, un système électronique capable, en même temps, d'évaluer le taux de glucose et de le réguler.

 

Le diabète est une des maladies chroniques les plus répandues, et la forme de type 1 est incurable, car le pancréas de produit pas d'insuline. Les patients qui en sont atteints ne peuvent donc pas assimiler le glucose et sont obligés de se piquer le doigt régulièrement afin d'évaluer leur taux de glucose, et de s'injecter des doses d'insuline synthétique pour réguler ce taux.

 

Un pancréas électronique pour réguler le taux de glucose

La Food and Drug Administration (FDA) vient de donner un avis favorable à l'utilisation d'un pancréas artificiel élaboré par la société Medtronic. Cet appareil, appelé MiniMed 350G, installé sur le patient, est capable d'étudier le taux de glucose, et, par des algorithmes informatiques sophistiqués, de commander une pompe à insuline. La nouveauté consiste donc en la connexion entre le dispositif de prélèvement et celui de régulation du taux de glucose. Le pancréas artificiel permet ainsi au patient de traiter son diabète avec moins de contraintes, une qualité de vie accrue et un contrôle amélioré.

 

Un système d'alerte pour une sécurité accrue

Le pancréas artificiel, se présente comme un pager accroché à la ceinture, relié à un détecteur que le patient place sous sa peau. Celui-ci évalue en continu le taux de glucose sanguin et, s'il est trop bas, le système émet une alerte qui, si elle n'est pas prise en compte par le patient dans les deux heures, entraîne son arrêt.

MiniMed 350G sera commercialisé dans les prochaines semaines, et Medtronic travaille déjà au prochain modèle, qui devrait permettre au patient de s'affranchir de la pose du détecteur.

patient, diabète