Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le Centre Hospitalier de Mâcon érige un rempart sécuritaire avec Trend Micro et répond aux directives de la GDPR (Communiqué)

Trend Micro, MARDI 03 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Etablissement support du GHT de Bourgogne méridionale, le CHU de Mâcon subissait régulièrement des attaques de crypto-ransomware. "Leur impact était limité grâce à nos sauvegardes, mais ces malware ont entraîné des arrêts de production durant plusieurs heures - la pharmacie notamment - générant des dysfonctionnements dans les protocoles et l'usage des médicaments", souligne Jean-Christophe Tamboloni, Directeur du Système d'Information.

CH Mâcon

De nouvelles vagues d'attaques ont démontré que le parc de sécurité n'était plus suffisant pour faire face à la complexité des menaces. La DSI s'est alors tournée vers Trend Micro, partenaire historique, pour remettre sa sécurité à niveau. "Les trois dernières attaques ont entrainé l'arrêt de la production d'une application de chimiothérapie, avec une conséquence directe sur nos patients. Nous devions agir vite pour éviter des situations sanitaires graves".

Au centre du projet médical partagé du GHT, la DSI de l'hôpital accompagne la disponibilité de plus de 50 applications cliniques, médicotechniques et de support sur 1 800 postes de travail et 400 machines virtuelles.Le défi de l'hôpital était de protéger son continuum de soins dans le respect du contexte réglementaire en place et notamment de la prochaine réglementation européenne sur la protection des données personnelles (GDPR).

Trend Micro a mis en place une solution de messagerie pour une protection en temps réel contre les spams, le phishing et les menaces avancées avant que ces dernières n'atteignent le réseau. Le serveur de messagerie a été sécurisé avec ScanMail Suite stoppant les programmes malveillants traditionnels et les menaces APT. "Les solutions Trend Micro dédiées à la sécurité de la messagerie ont immédiatement bloqué un nombre impressionnant de cryptolocker. Ce point a été très rassurant pour nous".

Outre la mise en en place de systèmes antimalware, de monitoring de l'intégrité et d'IDS/IPS, Deep Security a activé des pare-feux et protégé l'établissement contre les vulnérabilités sans avoir à déployer de patchs de sécurité dans l’urgence.Du Machine Learning et des technologies d'analyse comportementale innovantes ont protégé les postes de travail, identifiant et neutralisant les processus de chiffrement spécifiques aux crypto-ransomware. Un serveur d’analyse en sandbox a permis d’automatiser un grand nombre de tâches de sécurité, notamment par la diffusion des signatures sur  l’ensemble des produits actifs Trend Micro.

 En mettant en place les meilleures pratiques de sécurité, capables à la fois de sécuriser les activités des utilisateurs et de maîtriser les intrusions, la vulnérabilité desappareils médicaux et les failles, le Centre Hospitalier de Mâcon bénéficie d'une forte marge de progression sécuritaire et répond aux directives de la réglementation européenne.

trend micro

hospitalier, protection des données, production, chu, malware, pharmacie, sécurité