Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La reconnaissance vocale comme levier d’amélioration des indicateurs de qualité (Communiqué)

Nuance, MARDI 30 AVRIL 2019 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec déjà plus de 15 000 utilisateurs de Dragon Medical Direct dans les établissements de santé, les retours d’expérience montrent que la reconnaissance vocale de Nuance influe sur l’amélioration de la qualité. Qu’il s’agisse de la qualité de la lettre de sortie (QLS), ou encore de la tenue du dossier patient (TDP), mais aussi de la qualité de vie au travail (QVT), la reconnaissance vocale au curseur joue un rôle dans la transformation des flux de travail des professionnels de santé et dans l’efficience des organisations à l’hôpital.

nuance

Seuls 15 % des établissements atteignent les objectifs de qualité

Les résultats 2018 des indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins (Ipaqss), publiés en décembre dernier par la Haute Autorité de santé (HAS), montrent que la qualité de la lettre de liaison peut être améliorée. En effet, seuls 37 % des patients se voient en remettre un exemplaire à leur sortie d’hospitalisation. Et, dans 33 % des cas seulement, la lettre mentionne les traitements médicamenteux. Alors que les dossiers patients informatisés sont désormais bien implantés au sein des établissements et que les informations des patients sont censées y être centralisées, les lettres de sortie ne sont jamais complètes selon la HAS. En outre, les 14 éléments clés relatifs à la qualité de la prise en charge en sortie d’hospitalisation sont rarement intégralement présents dans le courrier.

Améliorer la qualité, un objectif commun à tous les établissements de soins

La mauvaise qualité de la lettre de liaison peut avoir des effets négatifs sur les patients : stress, angoisse, traitement retardé, réhospitalisations… L’établissement de santé risque également de voir son image ternie, tant auprès des patients que des médecins de ville. À juste titre, les établissements de soins cherchent à améliorer les résultats des indicateurs Ipaqss. Dès 2020, la mauvaise qualité sera marquée par des pénalités. En revanche, l’excellence en la matière est récompensée par l’incitation financière à l’amélioration de la qualité (Ifaq), avec des dotations dont le montant est passé à 300 millions d’euros pour 2019. D’après la FHP MCO, « dans les années à venir, l’enveloppe Ifaq pourrait atteindre 5 % du financement des établissements de santé, la positionnant non plus comme un complément, mais comme une rémunération à part entière ».

Impact de la reconnaissance vocale sur la qualité

Faire en sorte que l’information clinique soit capturée par celui qui la produit contribue à la complétude des dossiers patients informatisés. En permettant aux médecins de dicter les informations cliniques directement et simplement dans les champs structurés du DPI, mais aussi l’histoire du patient dans des champs libres, le CHR d’Orléans a réduit de 73 % le temps de production et d’envoi des lettres de liaison. Au Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, ce sont 85 % des lettres de liaison qui sont remises à J-0.

La précision, la qualité et la performance inédites de la reconnaissance vocale de Nuance, basée sur l’intelligence artificielle, ont aussi un impact direct sur la qualité des soins. L’exemple du CHR d’Orléans est d’autant plus significatif que le changement d’organisation des flux, induit par l’utilisation de la reconnaissance vocale, influence non seulement l’activité, mais aussi l’image de l’établissement. En effet, le CHR d’Orléans a constaté une baisse du taux d’annulation des rendez-vous et vu sa réputation s’améliorer auprès des médecins de ville.

Des services pour optimiser l’usage de la reconnaissance vocale

Nuance a mis en place des services pour accompagner les établissements de santé dans leur démarche qualité. Ces services les aident à tirer le maximum de leur investissement dans Dragon Medical Direct. Les experts de Nuance identifient avec le DSI, le responsable qualité et/ou le DIM, les indicateurs Ipaqss pertinents et stratégiques. Ils évaluent ensuite l’impact de la reconnaissance vocale sur ces indicateurs et la manière dont elle influence leur amélioration. Puis, en croisant les données d’usage de la reconnaissance vocale et les résultats des indicateurs pertinents, Nuance préconise des pistes d’amélioration. Un plan d’actions est ensuite élaboré avec les décideurs. Ce programme peut être mis en place dès la phase de pilote pour permettre à l’établissement d’évaluer sa progression et de valoriser rapidement son investissement. Il est aussi réalisable tout au long du projet, pour une évaluation constante des résultats obtenus dans une logique de financement à la qualité.

Pour en savoir plus, rencontrez les équipes de Nuance (stand O62) à la Paris Healthcare Week.

 

reconnaissance vocale, nuance healthcare, medical, établissements de santé, patient, dossier patient, dragon medical, chr, médecins, has