Vous êtes dans : Accueil > données de santé >

Données de santé3466 documents taggés

Hébergement de données de santé : ce qui va changer ! (communiqué) 

Afnor Certification, le mar. 09 mai 2017 : D’ici au 1er janvier 2019, l’ensemble des hébergeurs de données de santé devra obtenir une certification délivrée par un organisme accrédité. Avec l’ordonnance n° 2017-27 publiée le 12 janvier 2017, la fin de la procédure d’agrément par le ministère de la Santé pour l’hébergement de données de santé prend forme.Lire la suite ...

Un espace de stockage Amazon mal configuré et des données de santé une nouvelle fois exposées (communiqué) 

Charles Blanc-Rolin, le mar. 18 septembre 2018 : Alors qu’en France la première certification HDS vient d’être délivrée [1], dans de nombreux autres pays, comme les États-Unis par exemple, les établissements traitant des données de santé ne sont pas restreints dans le choix d’un prestataire d’hébergement de données de santé.Lire la suite ...

Obtention de l’agrément Hébergeur de Données de Santé au plus haut niveau.Lancement de l’offre de Cloud Computing dédiée au monde de la santé « iCod Healthcare ». Discussion contractuelle exclusive avec un des leaders de la santé en France  (communiqué) 

DSIH, le mar. 30 juillet 2013 : CHEOPS TECHNOLOGY a obtenu fin 2012 l’agrément Hébergeur de Données de Santé « pour l’hébergement d’applications gérant des données de santé à caractère personnel via des offres d’hébergement dédié ou mutualisé ». Cet agrément délivré par le Ministère de la Santé constitue le niveau le plus large et conforte la position de CHEOPS TECHNOLOGY comme l’un des acteurs majeurs du Cloud en France.Lire la suite ...

Les hébergeurs agréés de données de santé, acteurs clés de la confiance numérique en santé (communiqué) 

DSIH, le jeu. 12 juin 2014 : Dans la santé, comme dans tous les pans de la société, la transformation numérique connaît actuellement une accélération. La dématérialisation des données de santé et des échanges entre les acteurs du système de santé/social met la protection des données personnelles à l’épreuve ; elle exige des réponses spécifiques afin de consolider la confiance des usagers envers les espaces numériques qui s’ouvrent dans le secteur santé/social.Lire la suite ...

Prosodie-Capgemini agréé hébergeur de données de santé à caractère personnel1 par le Ministère de la Santé (communiqué) 

Prosodie-Capgemini, le lun. 28 avril 2014 : Prosodie-Capgemini, spécialiste des applications « Front Office », annonce aujourd’hui son agrément en tant qu’hébergeur de données de santé à caractère personnel.Prosodie-Capgemini a obtenu cet agrément2 grâce au caractère hautement sécurisé de son activité d’hébergement, sa solidité financière et une pratique éthique de ses affaires commerciales.   Lire la suite ...

En plus de sa certification PCI DSS, RUNISO annonce l'obtention de l'agrément d'hébergement de données de santé (HADS) (communiqué) 

RUNCARE, le lun. 09 mars 2015 : RUNISO, acteur majeur de solutions d’hébergement et d’infogérance sur mesure en France, vient d’obtenir l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel délivré par Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. L’hébergeur lillois propose désormais à tous les professionnels de santé un environnement sécurisé pour garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données. Lire la suite ...

Adista obtient l’agrément « Hébergeur de Données de Santé » et lance Oppidom, son offre santé (communiqué) 

Adista, le lun. 20 mars 2017 : L’agrément HDS autorise Adista à publier les applications de ses clients, contenant des données de santé à caractère personnel, sur les infrastructures de ses Datacenter.Lire la suite ...

Accès aux données de santé : des pratiques aux risques juridiques (communiqué) 

Télésanté Lorraine, le jeu. 13 avril 2017 : Le 26 avril prochain, Télésanté Lorraine organise une Journée d’Etude Juridique sur l’accès aux données de santé, pour informer les professionnels sur les règles à respecter en matière de partage d’informations, et confronter la théorie aux usages réels. Plus de 250 personnes sont attendues pour cette rencontre, en présence de Simon Kieffer, Directeur Général adjoint de l’ARS Grand Est.Lire la suite ...

Sigma obtient l’agrément d’hébergeur de données de santé  (communiqué) 

DSIH, le lun. 19 novembre 2012 : Le groupe Sigma, expert en édition de logiciels, conseil, intégration, et infogérance, annonce l’obtention de l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour son activité d’infogérance. Sigma voit son expertise d’hébergeur dans le domaine de la santé reconnue et confirme son positionnement parmi les leaders français de l’infogérance.Lire la suite ...

Biotronik France, hébergeur agréé de données de santé pour son activité de télécardiologie (communiqué) 

Biotronik France, le jeu. 07 avril 2016 : Pionnier du télésuivi des patients équipés de dispositifs médicaux cardiaques implantables, Biotronik confirme avec cet agrément sa position d’acteur de premier plan de la télémédecine en France, répondant à toutes les exigences de sécurisation des données de santé à caractère personnel.Lire la suite ...

Les français et les données de santé sur internet et les réseaux sociaux  (communiqué) 

Healthcare Data Institute, le jeu. 15 novembre 2018 : Sondage Odoxa « Les données de santé sur internet et les réseaux sociaux », réalisé pour le compte du Healthcare Data Institute. Enquête réalisée auprès d’un échantillon (1) de Français interrogés par Internet les 16 et 17 octobre 2018. 
  Lire la suite ...

L’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel étendu au data center marseillais d’Interxion (communiqué) 

Interxion France, le lun. 07 décembre 2015 : INTERXION HOLDING NV (NYSE: INXN), l'un des principaux fournisseurs de services de data centers de colocation neutres vis-à-vis des opérateurs Télécom et des fournisseurs de cloud en Europe, annonce ce jour avoir obtenu l’extension de l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel pour son data center MRS1 situé à Marseille. Cet agrément déjà obtenu pour les 7 data centers de la région parisienne couvre désormais l’intégralité des sites d’Interxion en France.Lire la suite ...

APICEM S.A.R.L obtient l’agrément d’hébergeur de données de santé à caractère personnel (communiqué) 

APICEM, le mer. 05 juillet 2017 : APICEM S.A.R.L qui développe et opère la solution de messagerie sécurisée en santé APICRYPT®, devient hébergeur agréé de données de santé à caractère personnel (HADS). Cet agrément a été délivré par le Ministère des Solidarités et de la Santé, en accord avec l’Agence gouvernementale ASIP Santé et la CNIL pour la version 2 d’APICRYPT®.Lire la suite ...

En route pour la certification « Hébergement de données de santé » (communiqué) 

AFNOR Certification, le mar. 31 octobre 2017 : L’évolution de la procédure d’agrément pour l’hébergement de données de santé sur support numérique vers la certification HDS est sur le point d’être adoptée. Une transition à anticiper !Lire la suite ...

Le MiPih, premier hébergeur de données de santé certifié HDS par AFNOR Certification (communiqué) 

Le MiPih, le mar. 11 septembre 2018 : Engagées depuis un an sur ce projet, les équipes du MiPih ont franchi avec succès toutes les étapes menant à la certification Hébergeur de Données de Santé (HDS). Lire la suite ...

Health Data Week, une semaine dédiée aux données de santé du 13 au 15 novembre 2018 (communiqué) 

#FASN, le lun. 05 novembre 2018 : Dans le cadre de la première édition de la Health Data Week, semaine du 13 au 15 novembre, la campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) et ses partenaires organisent plusieurs évènements à Amiens et Paris sur le thème des données de santé. Conférence, Keynote, Challenge start-up, World Café et Dîner du Cercle, toute la semaine s’habille aux couleurs de la data.Lire la suite ...

L’hébergement agréé de données de santé, de la loi à la mise en pratique (communiqué) 

DSIH, DL, le lun. 15 février 2016 : Dans une « lecture critique » de la loi de modernisation du système de santé (1), l’association qui regroupe les hébergeurs agréés de données de santé (AFHADS) attire l’attention sur les risques de dérive ou de contournement des textes votés alors que des « décisions cruciales sont reportées à des arrêtés, ordonnances ou référentiels encore à paraître ».Lire la suite ...

Ouverture des données de santé : Marisol TOURAINE annonce le lancement d’une grande consultation en ligne sur le site faire-simple.gouv.fr (communiqué) 

Cabinet de Marisol Touraine, le sam. 23 avril 2016 : Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lance une grande consultation en ligne, accessible à tous, sur le « big data » en santé : chaque internaute peut dès aujourd’hui se connecter au site faire-simple.gouv.fr pour donner son avis sur cette nouvelle méthode d’analyse des données. Quels usages souhaitez-vous voir émerger pour les patients, les professionnels de santé, les industries, les assureurs ou la puissance publique ? À quelles conditions accepteriez-vous de voir vos données de santé utilisées à ces fins ? La consultation est ouverte jusqu’au 20 juin 2016.  Lire la suite ...

Une charte pour la mise en place de l’entrepôt de données de santé de l’AP-HP (communiqué) 

DSIH, Bernard B, le lun. 26 septembre 2016 : La Commission médicale d’établissement de l’AP-HP vient d’adopter des règles pour l’utilisation de son entrepôt de données de santé. Le détail du périmètre des études concernées, des modalités d’information des patients et des procédures d’accès pour les professionnels de santé.Lire la suite ...

L’agrément Hébergeur de Données de santé en première division (communiqué) 

Cédric Cartau, le lun. 16 janvier 2017 : L’ordonnance de certification de l’activité d’hébergeur de données de santé (HDS) vient d’être publiée au JO[1], et ce après moult débats entre les pouvoirs publics, le syntec et l’AFHADS[2], débats qui portaient notamment sur l’étendue de responsabilité de l’hébergeur concernant le périmètre des applications hébergées, sur lesquelles il n’a pas forcément la main. Inutile de refaire le film, il a duré assez longtemps.  Lire la suite ...

Entrepôts de données de santé : la question de la sécurisation (communiqué) 

Cédric Cartau, le mar. 19 juin 2018 : Un article(1) récent qui traite de la mise en place de l’entrepôt de données de santé (EDS) à l’AP-HP et rapporte les propos du Pr Lechat lors du 10e Colloque « Données de santé en vie réelle » du 7 juin dernier. Un certain nombre de difficultés et d’enjeux sont évoqués, parmi lesquels la constitution des EDS qui représente sans nul doute la prochaine révolution dans le monde médical et qui transformera autant la pratique dans ce domaine que l’ont changée l’apparition de l’anesthésie, de l’imagerie médicale ou des antibiotiques.  Lire la suite ...

Comment la nouvelle certification d’hébergement de données de santé s’applique-elle aux métiers de l’hébergement et de l’infogérance ? (communiqué) 

, le mer. 20 juin 2018 : Par Adèle Adam, Data Protection Officer et Christophe Jodry, Directeur de l’offre eSanté chez Claranet FranceLire la suite ...

Confidentialité numérique et données de santé : une enquête de l’Apssis révèle les futurs comportements de la génération Z (communiqué) 

Apsis, MVB, le mar. 19 avril 2016 : Selon une enquête menée par l’Apssis auprès de 204 élèves de seconde, la génération Z navigue entre confiance et insouciance s’agissant de ses données personnelles de santé. Les contours des enjeux de confidentialité en seront très probablement redessinés. Deviendront-ils de futurs clients connectés et dociles des mutuelles et assureurs 3.0 ?Lire la suite ...

La sauvegarde des données de santé : une question majeure pour les établissements de santé (communiqué) 

DSIH, Pierre Derrouch, le mar. 29 mai 2018 : Préserver une copie des données des systèmes d’information dans un cadre sécurisé est une priorité pour les établissements de santé ; les restaurer avec le même souci de protection de leur intégrité est tout aussi important. La société Kiwi Backup a développé une solution simple, conforme à la législation et peu onéreuse.Lire la suite ...

L'accès aux données de santé dans la loi de Santé (communiqué) 

DSIH | D.D., le lun. 25 août 2014 : Le projet de loi de Santé, présenté en septembre prochain en Conseil des ministres, vise notamment à « créer les conditions d'un accès ouvert aux données de santé ». Lire la suite ...

IA et données de santé : les pistes ambitieuses du rapport Villani (communiqué) 

DSIH, DL, le mar. 27 mars 2018 : Chargé d’une mission de réflexion sur le développement stratégique de l’intelligence artificielle (IA), le mathématicien – médaillé Fields -, et député LREM, Cédric Villani remettra son rapport final au gouvernement le 29 mars.Lire la suite ...

La Mutualité Française est favorable à l’ouverture des données de santé et demande à être associée aux travaux sur ce sujet (communiqué) 

DSIH, le lun. 28 octobre 2013 : Le 3 octobre 2013, Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales (IGAS), a remis à Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, un rapport sur « la gouvernance et l’utilisation des données de santé ». Ce rapport préconise l’ouverture des données du Système d’information interrégimes de l’assurance-maladie (Sniiram) ainsi qu’une évolution de la gouvernance de l’accès aux données de santé s’appuyant sur un Haut conseil des données de santé doté d’un conseil scientifique et placé sous l’égide du ministère de la santé.Lire la suite ...

Open data de santé: un dossier épineux (communiqué) 

DSIH, le lun. 14 octobre 2013 : Le rapport sur la "Gouvernance et l'Utilisation des Données de Santé" rendu récemment par Pierre-Louis Bras à Marisol Touraine émet des préconisations quant à la création d'un système d'information public de gestion des données de santé nationales. Certaines de ces recommandations auront besoin d'être affinées, afin de définir clairement ce qui doit tomber dans le domaine public, ou pour ne pas provoquer le mécontentement des professionnels de santé.Lire la suite ...

Certification hébergement données de santé : un nouveau modèle pour les infogéreurs (communiqué) 

Par Christophe Jodry, Claranet e-Santé, le ven. 08 décembre 2017 : En 2018, le processus d’agrément des hébergeurs de données de santé va évoluer vers une certification basée sur les normes ISO. Ce passage d’un agrément basé sur un dossier déclaratif, à une certification basée sur un audit sur site, va bouleverser la manière de travailler d’un certain nombre d’HADS (Hébergeurs Agréés de Données de Santé). Une partie d’entre eux vont voir leur métier modifié au-delà de ce changement de procédure.Lire la suite ...

Hébergement des données de santé : pourquoi passer directement à la certification ? (communiqué) 

ASIP Santé, le ven. 09 février 2018 : Une nouvelle procédure de certification pour l’hébergement de données de santé à caractère personnel sur support numérique va remplacer l’actuelle procédure d’agrément au 1er avril 2018. A ce titre, l’ASIP Santé encourage vivement les candidats qui souhaitent déposer des dossiers HDS à privilégier la procédure de certification plutôt que celle de l’agrément. Lire la suite ...

L'Auvergne confirme son leadership en numérique avec l’agrément d'IBO, hébergeur de données de santé à caractère personnel (communiqué) 

DSIH, le lun. 08 juillet 2013 : L'existence d'un système qui met à disposition et permet de partager des données informatiques a suscité la naissance et le développement de Datacenter. De la même manière, dans le secteur de la santé, la nécessité de stocker et d'accéder instantanément à des données personnelles et sensibles a généré l'apparition des hébergeurs de données sensibles à caractère médical. La société IBO, basée à Clermont-Ferrand, poursuit sa dynamisation de l'image de l'Auvergne, en devenant hébergeur agréé de données de santé à caractère personnel. Lire la suite ...

Les fédérations hospitalières n’embarquent pas dans le nouvel Institut National des Données de Santé (communiqué) 

FEHAP, le mar. 18 avril 2017 : La FEHAP, la FHF, la FHP et UNICANCER avaient pourtant largement contribué à sa naissance, mais les 4 fédérations refusent d’adhérer à l’Institut National des Données de Santé.Lire la suite ...

OpenHealth Institute : 2 ans au service de la santé publique et des systèmes de santé (communiqué) 

OpenHealth Institute , le lun. 11 décembre 2017 : Lancé il y a deux ans, le 10 décembre 2015, l’OpenHealth Institute soutient des travaux de recherche innovants appliqués à l’analyse des données de santé à des fins de santé publique et d’évaluation des systèmes de santé. Il organise également des formations à distance ou en présentiel auprès des acteurs du secteur ou au sein de cursus spécialisés. En 24 mois, l’Institut a soutenu 20 projets de recherche innovants portés par des laboratoires de santé publique, épidémiologie, data science et sciences sociales de grandes universités françaises et internationales.Lire la suite ...

Bretagne Télécom, 1er Opérateur Cloud Privé breton certifié Hébergeur de Données de Santé (HDS) ! (communiqué) 

Bretagne Télécom, le jeu. 07 mars 2019 : C’est officiel, suite à un audit documentaire et un autre sur site réalisés par Bureau Veritas, Bretagne Télécom devient certifié Hébergeur de Données de Santé (HDS) sur tous les périmètres Hébergeur d’Infrastructure & Hébergeur Infogéreur.Lire la suite ...

Confidentialité des données de santé : foison ou jachère ? (communiqué) 

DSIH, le mer. 18 avril 2012 : Philippe Stoppa de FairWarning fait un état des lieux de l’application du cadre réglementaire en France en matière de confidentialité des données de santé à caractère personnel.D’un coté le citoyen, patient à ses heures, souhaite que ses données médicales se trouvent bien en lieu sûr et le suivent partout si nécessaire pour optimiser les soins prodigués, de l’autre le médecin qui a besoin d’accéder immédiatement aux informations de son patient et se préoccupe surtout de la fiabilité et de celles-ci.Lire la suite ...

Des données de santé en libre service (communiqué) 

DSIH, le lun. 25 mars 2013 : Sorties du cadre formalisé de l’hôpital, les données de santé sont susceptibles de circuler librement sur la toile, comme l’illustrent 4 affaires en quelques mois. Quelle analyse peut-on en faire ? Doit-on chercher des responsables, faire intervenir le Droit, ou plus simplement admettre les problèmes, mesurer les risques, expliquer, puis apporter des solutions raisonnables et raisonnées ? Lire la suite ...

Hébergement des données de santé en région Poitou-Charentes (communiqué) 

DSIH, le lun. 03 juin 2013 : Le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Esanté Poitou-Charentes, sous le pilotage stratégique de l’Agence Régionale de Santé (ARS), met à disposition de ses adhérents un certain nombre de services destinés faciliter les échanges numériques entre acteurs de santé. Par ailleurs, le GCS Esanté accompagne le déploiement de programmes et projets nationaux et régionaux dans le domaine de systèmes d’information en santé, tels que la télémédecine ou le dossier médical personnel (DMP). Une journée régionale, organisée par le GCS Esanté, sur la thématique de l’hébergement des données de santé aura lieu le mardi 11 juin à l’hôtel Mercure de Niort.Lire la suite ...

Création de l’Institut OpenHealth : soutenir la recherche dans le domaine de l’analyse des données de santé (communiqué) 

Institut OpenHealth, le ven. 11 décembre 2015 : Le Pr Marius FIESCHI, Professeur honoraire de santé publique à la faculté de médecine de Marseille, et le Dr Jean‐Yves ROBIN, Directeur Général d’OpenHealth Company, annoncent la création de l’Institut OpenHealth pour encourager, soutenir et valoriser des projets scientifiques qui contribuent à la promotion de l’usage des données de santé au service des patients et de la santé publique.Lire la suite ...

Accéder aux données de santé en France est un parcours long, complexe et inégalitaire (communiqué) 

Healthcare Data Institute , le lun. 26 septembre 2016 : La loi du 26 janvier 2016 portant réforme de notre système de santé, affiche une volonté d’ouverture des données de santé, mais peine à convaincre sur l’ambition que doit se donner la France en la matière. Le Healthcare Data Institute alerte sur la complexité du dispositif mis en place et formule des propositions pour la lever.Lire la suite ...

Appel à concertation sur l'open data en santé  (communiqué) 

CNOM, le ven. 06 février 2015 : Le Conseil national de l’Ordre des Médecins, réuni en session plénière, demande la réécriture de l’article 47 du projet de la loi santé relatif à l’accès aux bases de données de santé. Lire la suite ...

Avec son offre Starter Santé, COREYE accompagne les startups de l’e Santé dans leur développement (communiqué) 

COREYE, le lun. 25 janvier 2016 : Starter Santé va au-delà de l’hébergement sécurisé de données de santé, et inclut la mise en œuvre d’un véritable partenariat avec les startups via un accompagnement non seulement technique, mais aussi juridique et commercial.Lire la suite ...

Détournement juridique du décret d’hébergement de données de santé. Conclusion : un autre regard (communiqué) 

François Kaag, président Afhads,, le lun. 05 septembre 2016 : La série d’articles de Cédric Cartau a bien mis en évidence la fragilité conceptuelle du modèle actuel de l’hébergement de données de santé. Puisqu’il est en cours de refonte, il me semble intéressant de creuser un peu plus sur les origines de cette faiblesse afin de s’assurer qu’elle ne sera pas reconduite.Lire la suite ...

Solware Life agréée Hébergeur de Données de Santé à caractère personnel (communiqué) 

DSIH, le lun. 28 octobre 2013 : Partenaire informatique du secteur médico-social depuis près de 20 ans, Solware Life (Groupe Solware) vient d'être agréée Hébergeur de Données de Santé à caractère personnel par le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, pour l'hébergement des données des établissements utilisateurs de ses logiciels de gestion du dossier résident de la gamme easy∙suite.Lire la suite ...

Inquiétude des e-patients sur l’usage des données de santé (communiqué) 

DSIH | Damien Dubois, le lun. 30 juin 2014 : Quelques semaines après le rapport de la CNIL sur l’usage des données de santé sur Internet, l’enquête « Parler de santé sur le web, quelle(s) conséquence(s) ? » s’intéresse à la perception des premiers concernés : les malades actifs sur Internet.Lire la suite ...

iHealth et icanopée s’unissent pour favoriser l’utilisation des objets connectés en santé  (communiqué) 

DSIH,DD, le lun. 23 février 2015 : « Accompagner le changement en simplifiant le partage des données de santé », une promesse qui en dit long sur l’implication d’iHealth sur le marché français.Lire la suite ...

Hébergement des données de santé : Syntec Numérique soutient les exigences de sécurité et de responsabilité du projet de référentiel de certification présenté par l’ASIP Santé (communiqué) 

Syntec Numérique, le lun. 14 novembre 2016 : Syntec Numérique a apporté son soutien au projet de référentiel de certification des hébergeurs de données de santé (HDS) présenté par l'Agence des systèmes d'information partagés de santé (ASIP Santé) et mis en consultation. Ce projet a été élaboré après plusieurs mois de travail en association avec les fédérations d’industriels, au cours desquels Syntec Numérique a défendu un haut niveau d’exigence de sécurité, la transparence des offres d’hébergement, des responsabilités identifiées et un contrôle de sécurité portant sur l’ensemble de la chaîne d’hébergement (infrastructure, service infogérance, applicatif).Lire la suite ...

Appel à projets « Challenges numériques » : le défi est lancé aux entreprises de TIC pour mieux exploiter les données de santé des établissements de soins (communiqué) 

Eurasanté, le lun. 23 janvier 2017 : Les bases de données de santé constituées par les établissements de santé sont une mine d’informations souvent mal exploitée, mais qui pourrait pourtant améliorer la prise en charge individualisée des patients et optimiser l’utilisation des infrastructures de santé (Hôpitaux, CHU, cliniques, EPHAD). Face à ce constat, Eurasanté, Euratechnologies et le CITC proposent aux entreprises du secteur des TIC et de la e-santé un nouveau défi : élaborer de nouveaux outils de lecture des données patients à ce jour non structurées, et donc non exploitées. La clé pour booster la recherche personnalisée dans les années à venir.  Lire la suite ...

Confidentialité des données de santé : enjeu majeur ou « problème secondaire » ? (communiqué) 

DSIH, le lun. 26 septembre 2011 : Sécuriser, c’est important. Soigner, c’est vital. Tous les Médecins vous le diront ! Sans rentrer dans la psychose ambiante, il faut impérativement assurer un haut niveau de sécurité aux données de santé, tout le monde en convient. On parle très souvent de la confidentialité des données. La fluidité des transmissions et la fiabilité des informations médicales sont des enjeux de sécurité tout aussi stratégiques !Lire la suite ...

L'ambiguïté de l'hébergement (communiqué) 

DSIH | Cédric Cartau, le lun. 09 juin 2014 : L'association française des hébergeurs agréés de données de santé (l'afhads) vient de publier un ensemble de recommandations relatives à cet agrément, et pose en même temps certaines questions aux autorités chargées de délivrer le précieux sésame. Il est vrai que depuis l'apparition du décret hébergeur et les premiers agréments, un certain nombre de questions ont été soulevées par les différents acteurs, certaines restant à ce jour sans réponse.  Lire la suite ...

L'API ICANOPEE inègre toutes les transactions DMP (communiqué) 

DSIH, B.B., le lun. 15 septembre 2014 : La start-up ICANOPEE, créateur de solutions logicielles de partage et d'échange de données de santé à destination des professionnels de santé, édite aujourd'hui l’API qui facilite l’intégration de 100% des transactions du DMP.Lire la suite ...